AM­BIANCE, SÉ­CU­RI­TÉ ET RES­PECT

L'Informateur - - CULTURE -

Si­tué en bor­dure de la Ri­vière des Prai­ries, la ré­si­dence Ci­té Rive est si­tuée dans un en­vi­ron­ne­ment de pres­tige et dans un dé­cor en­chan­teur.

Dé­ve­lop­pée par la fa­mille Mor­za­dec de­puis 1995, la Ré­si­dence Ci­té Rive compte main­te­nant cinq phase pou­vant ac­cueillir 1200 ré­si­dents. Avant toute chose, Ci­té Rive est un lieu calme, fa­mi­lial et sti­mu­lant, of­frant de nom­breux ser­vices et avan­tages à ses ré­si­dents, al­lant du service mé­di­cal au Théâtre de la rive (550 places), en pas­sant par une salle à man­ger aux me­nus va­riés, un sa­lon de coif­fure, un service de main­te­nance et de mé­nages, et des vi­sites ré­gu­lières au sa­lon de bow­ling.

Les ap­par­te­ments de la Ré­si­dence Ci­té Rive dis­posent de su­per­fi­cies al­lant de 600 à 1600 pieds car­rés et offrent confort et li­ber­té. Si­tuée près de tout, la ré­si­dence se trouve à proxi­mi­té des grands axes de com­mu­ni­ca­tion de la ré­gion ur­baine, tout près de l’au­to­route Mé­tro­po­li­taine A40 entre les voies ra­pides de la 19 et de la 25, la ré­si­dence est ac­ces­sible fa­ci­le­ment pour les vi­si­teurs ou pour les adeptes de sor­ties en ville ou à l’ex­té­rieur de Mon­tréal.

Des lieux, trans­pire la phi­lo­so­phie de l’équipe de Ci­té Rive. Si le calme ins­pire confiance et sé­cu­ri­té, ce n’est pas sans rap­pe­ler la mo­ti­va­tion de Gas­ton Mor­za­dec et de son équipe : «Of­frir aux gens ce que nous ai­me­rions qu’on nous offre et trai­ter les gens avec res­pect. Il faut constam­ment se mettre dans la peau des ré­si­dents pour com­prendre leur si­tua­tion», rap­pelle le pré­sident de la ré­si­dence qui pro­fite de chaque jour­née pour amé­lio­rer les ser­vices of­ferts aux ré­si­dents.

Sé­cu­ri­té et dy­na­misme

Ci­té Rive se fait un de­voir d’ac­cueillir ses 1200 ré­si­dents dans un mi­lieu calme et dy­na­mique, tout en mi­sant sur la sé­cu­ri­té de ses lo­ca­taires. Le sys­tème 99 mis en place de­mande à chaque ré­sident de s’en­re­gis­trer en ma­ti­née. Ain­si, l’équipe de Ci­té Rive pour­ra in­ter­ve­nir ra­pi­de­ment en cas de be­soin, avec mé­de­cin et in­fir­mière, si né­ces­saire. Et c’est ce qui fait de Ci­té Rive un en­droit où il fait bon vivre : on s’y sent en sé­cu­ri­té tout en conser­vant notre in­dé­pen­dance.

Si les ré­si­dents au­to­nomes se sentent si bien à Ci­té Rive, c’est que le per­son­nel n’est en au­cun cas en­va­his­sant et s’adapte aux de­mandes des lo­ca­taires. Cer­tains ré­si­dents de­meurent à Ci­té Rive de­puis plus de 10 ans et optent pour cer­tains ser­vices, au fil des an­nées, se­lon leurs be­soins.

Une am­biance ex­cep­tion­nelle

« L’am­biance est in­croyable, ici, et très fa­mi­liale», constate Gas­ton Mor­za­dec. En ef­fet, les ré­si­dents pro­fitent d’un lieu en­chan­teur, en bor­dure de la Ri­vière-desP­rai­ries, ce qui fa­vo­rise la tran­quilli­té et le calme. Si l’am­biance fa­mi­liale est mise de l’avant, c’est que plu­sieurs membres d’une même fa­mille louent fré­quem­ment des logements à la Ré­si­dence Ci­té Rive pour de­meu­rer près l’un de l’autre.

Gas­ton Mor­za­dec a su créer cette am­biance très fa­mi­liale dès l’ac­qui­si­tion de la ré­si­dence, en 1995, en tra­vaillant de concert avec sa fille, Isa­belle, qui est au­jourd’hui vice-pré­si­dente de Ci­té Rive. De plus, Ani­cet Mor­za­dec, frère de Gas­ton Mor­za­dec, est lui-même ve­nu prê­ter main forte à l’équipe et oc­cupe le poste de di­rec­teur des opé­ra­tions. Cette com­pa­gnie fa­mi­liale se tra­duit ain­si dans la di­rec­tion qu’em­prunte Ci­té Rive et son per­son­nel. Le res­pect de la vie pri­vée est aus­si im­por­tant que la vo­lon­té d’of­frir un en­vi­ron­ne­ment sé­cu­ri­taire aux ré­si­dents.

«Il faut être pas­sion­né et ai­mer les gens pour faire ce mé­tier. Si on n’aime pas par- ler aux gens, on n’a pas notre place dans ce mi­lieu», rap­pelle le pré­sident de la ré­si­dence. Et c’est ce que qui fait la beau­té de la ré­si­dence Ci­té Rive : un per­son­nel at­ten­tion­né et res­pec­tueux, des ap­par­te­ments tan­tôt co­quets, tan­tôt gran­dioses, et une am­biance ex­cep­tion­nelle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.