En cas d’ac­ci­dent in­dus­triel, êtes-vous prêt?

L'Informateur - - VIE DE QUARTIER - Simon Bous­quet

Une si­mu­la­tion d’un ac­ci­dent in­dus­triel et d’une mise à l’abri, la ré­vi­sion des plans de me­sures d’ur­gence ain­si qu’un ac­crois­se­ment des ren­contres : c’est ce qui est res­sor­ti de la réunion du Groupe de tra­vail en in­ter­ven­tion et me­sures d’ur­gence (GT-IMU).

La qua­ran­taine d’in­ter­ve­nants de ce groupe du Co­mi­té mixte mu­ni­ci­pa­li­tés, in­dus­tries, ci­toyens de l’est de Mon­tréal (CMMIC-EM) se sont réunis en avril der­nier. En rai­son, no­tam­ment, du conflit de tra­vail au Ser­vice de sé­cu­ri­té in­cen­die de Mon­tréal (SIM), le prin­ci­pal in­ter­ve­nant de ce co­mi­té, le groupe ne s’était réuni qu’une seule fois de­puis 2008.

La si­mu­la­tion, qui est pré­vue à l’au­tomne pro­chain, « se­ra une pra­tique de confi­ne­ment pour les ci­toyens et ils pour­ront vé­ri­fier s’ils ont leur trousse de 72 heures », ex­plique le pré­sident du CMMIC-EM, Di­mi­tri Tsin­ga­kis.

Tous les membres du groupe ont sou­li­gné l’im­por­tance de fa­vo­ri­ser l’har­mo­ni­sa­tion des plans d’in­ter­ven­tion et de pré­ven­tion adap­tés aux risques pré­sents sur le ter­ri­toire. « Ce­la nous a per­mis de nous ré­ap­pro­prier les dos­siers et de res­sor­tir nos plans d’ac­tion », pré­cise M. Tsin­ga­kis. Ce der­nier a éga­le­ment men­tion­né que le SIM al­lait se do­ter d’une nou­velle struc­ture qui lui per­met­tra d’être plus présent dans les dif­fé­rents CMMIC de Mon­tréal.

(Pho­to: gra­cieu­se­té)

Le Groupe de tra­vail en in­ter­ven­tion et me­sures d’ur­gence du Co­mi­té mixte mu­ni­ci­pa­li­tés, in­dus­tries, ci­toyens de l’est de Mon­tréal s’est réunis en avril der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.