L’uni­té d’in­ter­ven­tion mo­bile l’ano­nyme de Mercier

L'Informateur - - VIE DE QUARTIER -

Pour Syl­vie Boi­vin, la di­rec­trice gé­né­rale de l’or­ga­nisme qui in­ter­vient en pré­ven­tion des in­fec­tions trans­mis­sibles sexuel­le­ment et par le sang (ITSS), le prix re­çu dans la ca­té­go­rie Or­ga­nisme sans but lu­cra­tif est une fa­çon de re­con­naître sa « mis­sion qui sort de l’or­di­naire ».

« Nous avons une sy­ner­gie po­si­tive et nous vou­lons tra­vailler en groupe et avec d’autres or­ga­nismes. Nous don­nons aus­si des ou­tils au pa­rents dans nos ate­liers », sou­ligne-t-elle.

L’ano­nyme va à la ren­contre des per­sonnes à risque et se dis­tingue par son ap­proche hu­ma­niste lors de l’in­ter­ven­tion à bord de l’au­to­bus ou du­rant des ate­liers de sen­si­bi­li­sa­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.