Entre tous vos en­ga­ge­ments, le­quel est votre prio­ri­té pour RDP?

L'Informateur - - ÉLECTION DANS LAFONTAINE -

La po­pu­la­tion de Ri­vière-des-Prai­ries dé­sire des po­li­tiques qui vont ré­duire les in­éga­li­tés et amé­lio­rer con­crè­te­ment leur vie. L’ac­cès aux soins de santé et au trans­port en com­mun sont ma prio­ri­té. Le gou­ver­ne­ment in­ves­tit 16 mil­liards dans le dé­ve­lop­pe­ment rou­tier (plan 2010-2015) et seule­ment 3 mil­liards pour le trans­port en com­mun.

Ri­vière-des-Prai­ries a été trop long­temps né­gli­gé. Qué­bec so­li­daire pro­pose de ré­ta­blir la justice so­ciale en al­lant cher­cher l’ar­gent où il se trouve : le sec­teur fi­nan­cier et les très hauts re­ve­nus. La po­pu­la­tion mé­rite un sou­tien de ses pro­jets d’éco­no­mie so­ciale, plus de lo­ge­ments so­ciaux et une amé­lio­ra­tion du re­ve­nu des moins nan­tis.

La jeu­nesse du Qué­bec nous donne une le­çon de dé­mo­cra­tie. Il est temps de mettre le cy­nisme au ran­cart et de construire en­semble un Qué­bec plus juste et so­li­daire. J’ap­pelle tous les ci­toyens à sor­tir vo­ter le 11 juin et à don­ner un man­dat fort à Qué­bec so­li­daire. En clair, ma prio­ri­té n’est pas un en­ga­ge­ment, c’est une condi­tion à l’exer­cice du tra­vail de dé­pu­té.

Au cours des der­nières an­nées, le lien de confiance a été bri­sé entre la po­pu­la­tion et ses élus: pa­tro­nage, col­lu­sion, cor­rup­tion, fa­vo­ri­tisme. Tout ce­la a en­traî­né un pro­fond res­sen­ti­ment à l’égard des ins­ti­tu­tions dé­mo­cra­tiques et un cy­nisme po­pu­laire de plus en plus im­por­tant.

Il faut ra­me­ner l’in­té­gri­té, faire le mé­nage dans le mode fi­nan­ce­ment des par­tis po­li­tiques, mais aus­si dans nos pra­tiques et ça im­plique une vé­ri­table lutte contre la cor­rup­tion dans les ins­ti­tu­tions qué­bé­coises, pu­bliques et pri­vées.

Ma prio­ri­té, c’est de re­don­ner le goût aux gens de Ri­vière-des-Prai­ries de croire en leurs élus et de dé­mon­trer qu’on peut tra­vailler aux in­té­rêts de tous plu­tôt qu’à

ceux des amis du pou­voir. Comme pour la Coa­li­tion ave­nir Qué­bec de Fran­çois Le­gault, l’édu­ca­tion est ma prio­ri­té ab­so­lue. Si nos pro­grès en ma­tière d’édu­ca­tion sont in­dé­niables, des pro­blèmes sé­rieux per­sistent, no­tam­ment au plan du dé­cro­chage sco­laire qui de­meure en­core trop éle­vé, no­tam­ment à Ri­vière-des-Prai­ries. Il reste qu’à peine 72% des jeunes, dont seule­ment 66% des gar­çons, com­plètent leur for­ma­tion se­con­daire ou pro­fes­sion­nelle avant l’âge de 20 ans. Un grand échec pour les li­bé­raux de Jean Cha­rest.

[…] Notre sys­tème d’édu­ca­tion peine à s’adap­ter aux réa­li­tés économiques et so­ciales d’au­jourd’hui. Les en­sei­gnants ne sont pas suf­fi­sam­ment va­lo­ri­sés, les écoles ne dis­posent pas des pou­voirs et des res­sources né­ces­saires pour me­ner à bien leur mis­sion et les struc­tures sco­laires sont trop lourdes, trop cen­tra­li­sées et trop coû­teuses. La Coa­li­tion veut s’as­su­rer que les pou­voirs et les res­sources soient af­fec­tés au pa­lier le mieux pla­cé pour les gé­rer et ré­pondre aux be­soins des élèves, soit l’école. Ma prio­ri­té, tout comme celle du Par­ti li­bé­ral du Qué­bec, se­ra tou­jours l’éco­no­mie et la créa­tion d’em­plois. Une éco­no­mie ba­sée sur le prin­cipe de dé­ve­lop­pe­ment du­rable et en tout res­pect des be­soins de la col­lec­ti­vi­té.

Pour dé­ve­lop­per l’énorme po­ten­tiel de La­Fon­taine, je veux tra­vailler de pair avec les élus des autres pa­liers pour faire pro­gres­ser le ser­vice de trans­port en com­mun. Je veux ai­der les en­tre­prises d’ici en as­su­rant la re­lève de nos en­tre­prises lo­cales et en en at­ti­rant des nou­velles pour créer des em­plois, no­tam­ment en lien avec l’éco­tou­risme. De plus, je veux ap­puyer les nom­breux groupes com­mu­nau­taires qui forment la fibre so­ciale de Ri­viè­redes-Prai­ries.

C’est en ayant une éco­no­mie forte que nous pour­rons amé­lio­rer nos soins de santé, mieux sou­te­nir les plus dé­mu­nis, ap­puyer tous ceux qui oeuvrent dans le mi­lieu com­mu­nau­taire et que nous pour­rons as­su­rer un meilleur ave­nir pour nos jeunes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.