Marc Tan­guay l'em­porte

L'Informateur - - LA UNE - Sa­muel Le­duc-Fre­nette

Les ré­sul­tats du scru­tin du 11 juin le confirment : LaFontaine est une cir­cons­crip­tion à la fibre li­bé­rale. Marc Tan­guay a rem­por­té le scru­tin avec un peu plus de 50 % du taux de vote. Il suc­cède ain­si au dé­pu­té dé­mis­sion­naire et ex-li­bé­ral To­ny To­mas­si.

L’am­biance était fé­brile dans le lo­cal élec­to­ral que le Par­ti li­bé­ral du Qué­bec a loué sous la mai­rie de l’ar­ron­dis­se­ment Ri­vière- desP­rai­ries—Pointe-aux-Trembles.

« Je pense qu’on a me­né une cam­pagne très “ter­rain-ter­rain”, on est al­lés à la ren­contre des élec­teurs, on a ren­con­tré les in­ter­ve­nants com­mu­nau­taires, alors je suis très, très, très heu­reux des ré­sul­tats et on va conti­nuer à tra­vailler pour dé­ve­lop­per LaFontaine », lance à chaud le nou­veau dé­pu­té.

Le fait d’avoir ré­col­té un moins grand pour­cen­tage d’ap­puis que ce que M. To­mas­si a eu lors des der­nières élec­tions gé­né­rales n’ef­fraie pas d’em­blée M. Tan­guay.

« Je pense que c’est quand même as­sez sub­stan­tiel avec ce pour­cen­tage, in­siste-t-il. Du­rant les 33 jours de la cam­pagne, on a tra­vaillé très, très fort, et moi je veux mé­ri­ter la confiance des élec­teurs pas seule­ment pour cette élec­tion-ci, mais pour l’ave­nir éga­le­ment, alors je suis dé­jà ca­pable comme dé­pu­té d’être à l’oeuvre et d’être ef­fi­cace. »

Ques­tion­né à sa­voir si le pas­sé de M. To­mas­si—qui fait face à plu­sieurs chefs d’ac­cu­sa­tion pour fraude et abus de confiance—est ve­nu le han­ter, M. Tan­guay sou­tient que les gens qu’il a ren­con­trés étaient da­van­tage pré­oc­cu­pés par l’ave­nir.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.