Les com­merces ont un ave­nir pro­met­teur

L'Informateur - - VOX POP - Sa­muel Le­duc-Fre­nette

S’il faut en croire le pre­mier re­cen­se­ment des com­merces ja­mais réa­li­sé par la So­cié­té de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique Ri­vière- desP­rai­ries—Pointe-aux-Trembles—Mon­tréal-Est (SODEC RDP-PAT-ME), les com­merces de l’île ont beau­coup de po­ten­tiel de dé­ve­lop­pe­ment. Mais pour réa­li­ser des gains ap­pré­ciables, ils de­vront s’adap­ter à de nou­velles clien­tèles et consen­tir à d’im­por­tants in­ves­tis­se­ments.

La crise éco­no­mique de 2008 semble ne pas trop avoir af­fec­té les com­merces de l’est de la ville. Si la plu­part disent avoir res­sen­ti la fer­me­ture de grandes en­tre­prises, la ré­ces­sion a « coïn­ci­dé avec l’ar­ri­vée de nou­veaux com­merces », se­lon An­nie Bour­goin, di­rec­trice gé­né­rale de la SODEC. Se­lon elle, il s’agit d’un signe évident de vi­ta­li­té.

Ces der­nières an­nées, le sec­teur com­mer­cial semble prendre du ga­lon sur le ter­ri­toire de l’or­ga­nisme.

« Ils ont en­vie main­te­nant qu’on tra­vaille sur des pro­jets d’ave­nir », dit Mme Bour­goin après avoir consta­té la sy­ner­gie qui se dé­ploie sur le ter­rain entre les dif­fé­rents en­tre­pre­neurs.

Ce nou­veau dy­na­misme de­vrait d’ailleurs se concré­ti­ser au cours des pro­chaines an­nées par d’im­por­tants in­ves­tis­se­ments. Des 510 com­mer­çants son­dés, 157 ont an­non­cé qu’ils pré­voyaient cha­cun in­ves­tir 135 000 $ en moyenne. Ces sommes se­raient par exemple al­louées pour des tra­vaux de ré­no­va­tion ou d’agran­dis­se­ment et de pro­mo­tion.

Ce dy­na­misme est aus­si ren­du pos­sible par une clien­tèle de plus en plus im­por­tante.

« En gé­né­ral, Mon­tréal su­bit une dé­crois­sance de sa po­pu­la­tion, constate la di­rec­trice gé­né­rale. [Mais] on a la chance d’être dans un ter­ri­toire où il y a en­core un énorme po­ten­tiel de dé­ve­lop­pe­ment ré­si­den­tiel. On le voit à Ri­vière-des-Prai­ries, mais il y en a aus­si à Pointe-aux-Trembles et il y en au­ra cer­tai­ne­ment à Mon­tréal-Est. »

Cet ap­port de nou­veaux clients de­vrait tout de même fouet­ter les com­mer­çants qui de­vront ri­va­li­ser d’in­gé­nio­si­té pour les gar­der chez eux, pré­vient Mme Bour­goin.

An­crer les com­merces

La pe­tite taille des com­merces de­meure une ca­rac­té­ris­tique im­por­tance des établissements du ter­ri­toire des­ser­vi par la SODEC. Se­lon l’or­ga­nisme, plus de 50 % des en­tre­prises com­mer­ciales ont quatre em­ployés ou moins.

Ce­la, doublé du fait, se­lon Mme Bour­goin, que « plus du tiers des com­mer­çants n’avaient pas cinq ans d’exis­tence » au mo­ment du re­cen­se­ment, pré­ca­rise ce sec­teur d’ac­ti­vi­té.

« Quand on sait qu’ils sont de pe­tite taille et qu’ils sont très jeunes, ça af­fecte plu­sieurs élé­ments, éla­bore-t-elle. Ça af­fec­ta la santé éco­no­mique du com­merce parce qu’une jeune en­tre­prise, c’est pré­caire. Ça fait des em­plois qui sont aus­si pré­caires. Et ça ne crée pas fa­ci­le­ment une sy­ner­gie com­mer­ciale et des ha­bi­tudes d’achat lo­cal. »

Ain­si, à cause du haut taux de rou­le­ment des en­tre­prises dans les lo­caux com­mer­ciaux, les ha­bi­tudes des consom­ma­teurs se rompent conti­nuel­le­ment, ce qui peut les pous­ser à dé­pen­ser leur ar­gent ailleurs à Mon­tréal.

Cette fuite s’ex­plique aus­si par la faible den­si­té du tis­su com­mer­cial du sec­teur. « Il y a peu d’ha­bi­tudes d’achat de proxi­mi­té comme on peut le re­mar­quer dans d’autres ar­ron­dis­se­ments à Mon­tréal, où tu pars à pied de ta ré­si­dence et où tu vas pou­voir al­ler à la phar­ma­cie, à la bou­lan­ge­rie, chez l’épi­cier, etc. », fait re­mar­quer Mme Bour­goin.

Pour toutes ces rai­sons, la SODEC en­cou­rage for­te­ment les en­tre­prises qu’elle des­sert à éta­blir de so­lides liens de confiance avec la po­pu­la­tion de l’est de la ville.

(Pho­to : Pa­trick Des­champs)

An­nie Bour­goin, la di­rec­trice gé­né­rale de la So­cié­té de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique Ri­vières-des-Prai­ries-Pointe-auxT­rembles-Mon­tréal-Est, croit que les en­tre­prises ne de­vraient pas avoir peur de se re­struc­tu­rer.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.