L’état des berges

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Sa­muel Le­duc-Fre­nette

L’ob­jec­tif avoué de l’ad­mi­nis­tra­tion de Ri­viè­redes- Prai­ries— Pointe- aux- Trembles ( RDPPAT) en ayant te­nu une consul­ta­tion pu­blique sur les berges (voir autre texte) est de rendre ces der­nières plus ac­ces­sibles aux ci­toyens. Cette ac­ces­si­bi­li­té doit tou­te­fois te­nir compte de la réa­li­té ac­tuelle des berges.

Se­lon un ex­po­sé de l’état de la si­tua­tion pré­sen­té à la consul­ta­tion pu­blique, il y a 365 pro­prié­tés le long du par­cours ri­ve­rain. Au­tour d’elles, il y a 17 parcs qui donnent sur l’eau à RDP et 12 à PAT.

Bien que les ac­cès semblent nom­breux, l’ar­ron­dis­se­ment veut que la dis­tance entre cha­cun d’eux ne dé­passe pas les 500 m. Or, cer­tains « tron­çons » font plus de 500 m.

À RDP, c’est le cas entre les parcs Er­nestRou­leau et du Che­va­lier-Cui­vré (600 m), entre les parcs Pierre-Per­rault et Ger­ry-Roufs (530 m) et entre le parc de la Ri­vière et le pont fer­ro­viaire (510 m).

À PAT, les tron­çons pro­blé­ma­tiques sont si­tués entre les parcs du Fort-de-Pointe-auxT­rembles et Neu­ville-sur-Vanne (615 m), entre le parc Neu­ville- sur- Vanne et le ter­rain d’Hy­dro-Qué­bec (1600 m), entre les parcs Clé­men­tine-de-la-Rous­se­lière et Mar­cel-Lé­ger (745 m) ain­si qu’entre les parcs Pointe-auxP­rai­ries et Pierre-Payet (785 m).

L’ar­ron­dis­se­ment compte sur­tout se ser­vir de rues sans is­sue ou de ter­rains dont les berges sont in­ex­ploi­tées pour créer de nou­veaux ac­cès.

En somme, comme l’in­di­quait une fonc­tion­naire en charge de pré­sen­ter l’état des berges, son ad­mi­nis­tra­tion sou­haite « mettre en va­leur les ter­rains mu­ni­ci­paux si­tués en rive » et « faire l’ac­qui­si­tion de ter­rains en rive ».

Les ci­toyens dé­si­reux d’émettre des com­men­taires ou des sug­ges­tions dans ce dos­sier peuvent joindre l’ar­ron­dis­se­ment au 514 8684354.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.