PDQ 45

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Sa­muel Le­duc-Fre­nette

Une per­sonne brû­lée dans sa cui­sine

Un homme a été brû­lé aux jambes au deuxième de­gré après qu’une ex­plo­sion pro­ve­nant de sa cui­si­nière eut em­bra­sé sa cui­sine.

Une ving­taine de pom­piers ont été ap­pe­lés, vers 12 h 31, au bâ­ti­ment ré­si­den­tiel de deux étages de l’ave­nue An­dré-Du­mas.

Des voi­sins ont ra­con­té avoir en­ten­du un « boum » juste avant que l’in­cen­die ne se dé­clare. Le bra­sier, maî­tri­sé par les pom­piers vers 13 h 27, a com­plè­te­ment dé­truit la cui­sine du deuxième étage. Des dom­mages ont été consta­tés ailleurs sur le même étage et au rezde-chaus­sée.

Le bles­sé a été trans­por­té aux ur­gences de l’hô­pi­tal San­ta Ca­bri­ni. La di­rec­tion de l’hô­pi­tal n’a pas pu nous ré­vé­ler son état de san­té. Un chien au­rait aus­si été bles­sé dans l’in­cen­die.

Ten­ta­tive pro­bable de vol à do­mi­cile

Un sus­pect s’est pré­sen­té à un do­mi­cile de la 70e Ave­nue afin de de­man­der à uti­li­ser le té­lé­phone. Se­lon les po­li­ciers, il au­rait agi de cette fa­çon afin de s’as­su­rer que per­sonne ne se trou­vait à l’in­té­rieur de l’en­droit et d’ain­si pou­voir y com­mettre un vol.

Lorsque le sus­pect s’est trou­vé de­vant la porte, il a plu­tôt fait face à l’oc­cu­pant de la ré­si­dence, qui n’a pas vou­lu le lais­ser en­trer pour té­lé­pho­ner. Le sus­pect a vai­ne­ment in­sis­té pour pé­né­trer à l’in­té­rieur de la mai­son, ba­layant fré­né­ti­que­ment du re­gard le conte­nu de la de­meure.

De­vant les re­fus du ré­sident, le sus­pect est re­par­ti en s’en­gouf­frant dans une voi­ture ar­ri­vée au même mo­ment de­vant la mai­son. La Jet­ta (Volks­wa­gen) de cou­leur grise avait dé­jà deux per­sonnes à son bord.

Le ré­sident est alors sor­ti de chez lui et a pris son propre vé­hi­cule afin de re­joindre les sus­pects et de no­ter le nu­mé­ro de plaque d’im­ma­tri­cu­la­tion de leur voi­ture. Il a aus­si re­mar­qué que les trois per­sonnes pre­nant place dans celle-ci ont sor­ti des dra­peaux de l’Italie avant de se mê­ler à une foule.

Le sus­pect qui a co­gné à la porte du plai­gnant ré­pond à la des­crip­tion sui­vante : il me­sure en­vi­ron 1,70 m, pèse en­vi­ron 68 kg et a en­vi­ron 18 ans. Il est de race blanche, pos­si­ble­ment d’ori­gine ita­lienne et por­tait, au mo­ment des faits, un pan­ta­lon de sport mu­ni d’une ligne blanche ver­ti­cale du cô­té ex­té­rieur de chaque jambe.

Conseils avant de par­tir en va­cances

Il est im­por­tant, avant de par­tir en va­cances, que des gens mal­in­ten­tion­nés ne soient pas mis au cou­rant. Ce­la pa­raît évident. Mais qui connaît vrai­ment tous ses « amis » Fa­ce­book?

Les po­li­ciers rap­pellent que les jeunes ont en moyenne de 300 à 400 « amis » Fa­ce­book cha­cun. Cer­tains en ont même jus­qu’à 2000. Or, il est im­por­tant de ne pas trop ébrui­ter ses pro­jets de va­cances, car deux se­maines à l’étran­ger est sy­no­nyme de deux se­maines d’une mai­son vide et sans sur­veillance pour des vo­leurs po­ten­tiels. La vigilance est donc de mise sur les ré­seaux so­ciaux.

Par ailleurs, cer­tains conseils pra­tiques sont aus­si à suivre avant de par­tir. Ain­si, il est prudent d’avi­ser ses voi­sins de son dé­part. Se do­ter d’une alarme est aus­si un bon moyen de dis­sua­der un vo­leur po­ten­tiel.

Il vaut mieux de­man­der à quel­qu’un de ra­mas­ser le cour­rier et les dé­pliants pu­bli­ci­taires qui traînent de­vant la porte. Cet ami ou ce membre de la fa­mille pour­rait en même temps ve­nir vé­ri­fier que tout se dé­roule bien.

En­fin, il est prudent de lais­ser une voi­ture de­vant sa mai­son, ou, si pos­sible, de de­man­der à un voi­sin de ga­rer la sienne chez soi.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.