La place des femmes dans la construc­tion

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

soixan­taine de membres à Mon­tréal.

Après cet évé­ne­ment, Mme Pré­gent sou­haite que des co­mi­tés de femmes soient créés dans toutes les ré­gions.

Mi­lieu d’hommes

Le fo­rum est aus­si un moyen de sti­mu­ler la par­ti­ci­pa­tion syn­di­cale des femmes dans la construc­tion.

« Elles ne sont pas aux as­sem­blées gé­né­rales parce qu’elles doivent s’oc­cu­per des en­fants. C’est pour­quoi il faut voir la pos­si­bi­li­té d’avoir un ser­vice de garde sur place ou en­core de dé­voi­ler les points les plus im­por­tants au dé­but de la réunion », sug­gère-t-elle.

L’an­cienne me­nui­sière dé­plore le fait que plu­sieurs femmes dans la construc­tion craignent en­core de dé­non­cer le har­cè­le­ment ou la dis­cri­mi­na­tion au tra­vail.

« Il y en a qui se disent : je suis ve­nue dans un monde d’hommes, donc j’ai ap­pris à pis­ser de­bout ! Il y a ce phé­no­mène de ne pas se plaindre parce qu’on tra­vaille dans un mi­lieu d’hommes. Cer­taines ne veulent pas amé­lio­rer leur sort parce qu’elles ont peur des consé­quences », sou­tient-elle.

Tout ré­cem­ment, Mme Pré­gent dit avoir été in­for­mée d’un cas où une tra­vailleuse a été congé­diée parce qu’elle était en­ceinte. Et semble-t-il qu’il ne faut pas s’en éton­ner. « C’est ré­gu­lier, ça ! », ex­prime-t-elle.

Par ailleurs, Mme Pré­gent par­ti­cipe à un groupe de tra­vail en com­pa­gnie d’une quin­zaine d’or­ga­nismes pour sou­mettre à la Com­mis­sion de la construc­tion du Qué­bec un pro­gramme d’ac­cès à l’éga­li­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.