Le mot d’ordre : bar­be­cue!

L'Informateur - - DOSSIER DU MOIS -

Notre été est si court qu’il ne faut pas perdre une seule mi­nute de so­leil et de cha­leur! Pour ce faire, on cui­sine au­tant que pos­sible en plein air, sur le bar­be­cue. Fi­ni les cos­tauds plats mi­jo­tés, on opte plu­tôt pour toutes les grillades in­ima­gi­nables, au grand plai­sir de toute la mai­son­née. Ce ne sont cer­tai­ne­ment pas les femmes qui se plaignent de ce chan­ge­ment à la rou­tine des re­pas puisque, plus sou­vent qu’au­tre­ment, elles laissent alors le ta­blier à leurs conjoints!

Boeuf, pou­let, porc ou pois­son, en bro­chettes ou en es­ca­lopes, il y a tant de pos­si­bi­li­tés que vous pou­vez ser­vir un re­pas dif­fé­rent tous les jours de l’été. Et n’ou­bliez pas non plus que les lé­gumes d’ac­com­pa­gne­ment peuvent aus­si être cuits sur le bar­be­cue, en pa­pillotes. Plu­sieurs en­trées se prêtent éga­le­ment à la cuis­son en plein air, tout comme cer­tains des­serts, no­tam­ment des tranches d’ana­nas qu’on cou­ronne en­suite d’une boule de crème gla­cée. Dé­li­cieux! Voi­ci, ques­tion de vous mettre l’eau à la bouche, une re­cette de ma­ri­nade idéale pour le boeuf : - 125 ml (1/2 tasse) de vin rouge - 3 ml (1/2 c. à t.) de sel - 5 ml (1 c. à t.) de sucre - 30 ml (2 c. à s.) d’huile - 30 ml (2 c. à s.) de sauce Chi­li - 5 ml (1 c. à t.) de sauce Wor­ces­ter­shire - Ail, herbes de Pro­vence et poivre, au goût Bien mé­lan­ger en­semble tous les in­gré­dients, puis ma­ri­ner la viande pen­dant 24 heures au ré­fri­gé­ra­teur. Bon ap­pé­tit!

Source: Tex­tuel Plus Le boeuf a bien sûr la cote au­près des adeptes du bar­be­cue, mais d’autres viandes rouges gagnent en po­pu­la­ri­té, comme l’agneau. Même si rien n’est im­muable, les viandes rouges sont ha­bi­tuel­le­ment har­mo­ni­sées avec des vins rouges. Les prin­ci­paux cé­pages ca­li­for­niens, tels la sy­rah, le mer­lot ou le ca­ber­net sau­vi­gnon, sont tout dé­si­gnés. Si l’on ap­pré­cie la viande plu­tôt sai­gnante, un vin plus cor­sé, comme un zin­fan­del, éga­le­ment de Ca­li­for­nie, peut sou­te­nir une viande au goût plus pro­non­cé.

Étant une viande plus maigre, le pou­let offre de grandes pos­si­bi­li­tés en termes d’ac­com­pa­gne­ment; on peut sa­vou­rer un vin rouge ou blanc, se­lon l’en­vie du mo­ment. Si le pou­let est ser­vi avec une ma­ri­nade à base de fines herbes ou d’agrumes, un vin blanc se­ra le com­pa­gnon idéal, tel le Blanc de Saint-Jacques, un vin qué­bé­cois vif et aci­du­lé; un sau­vi­gnon blanc de la ré­gion du Nia­ga­ra se­ra aus­si ex­cellent. S’il est ser­vi seul, un vin rouge plu­tôt lé­ger et axé sur le fruit sau­ra le mettre en va­leur, comme un pi­not noir de la Co­lom­bie-Bri­tan­nique ou de l’État de Wa­shing­ton.

Le porc s’ac­corde éga­le­ment avec un vin blanc ou un vin rouge. Si l’on dé­sire un blanc, les char­don­nays ou les ries­lings du Nia­ga­ra se­ront d’ex­cel­lents com­pa­gnons. Si l’on opte pour le rouge, les mer­lots ou ca­ber­nets francs de la val­lée de l’Oka­na­gan sont de mise.

Source: Heb­do Concept

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.