Toute la lu­mière sur l ’éclai­rage

On n’éclaire pas le sé­jour comme la cui­sine. Pleins feux sur les sources lu­mi­neuses et leur usage.

L'Informateur - - SORTIR DANS L’EST -

Fonc­tion­nel ou d’am­biance, l’éclai­rage sert avant tout à illu­mi­ner une pièce. Si l’éclai­rage d’am­biance est né­ces­saire à la créa­tion d’at­mo­sphères, l’éclai­rage fonc­tion­nel est tout aus­si in­dis­pen­sable à l’ac­com­plis­se­ment de cer­taines tâches, comme la lec­ture ou la cui­sine. Pour y voir clair, voi­ci la marche à suivre. Com­men­cez par une juste éva­lua­tion de vos be­soins. Vous ra­jeu­nis­sez le sé­jour? En plus de la créa­tion d’am­biances, pen­sez à dé­li­mi­ter des zones, no­tam­ment pour la lec­ture et les loi­sirs au­dio­vi­suels. C’est la cui­sine que vous ré­no­vez? Pré­voyez un éclai­rage fonc­tion­nel pour les zones des­ti­nées à la pré­pa­ra­tion des ali­ments et un autre pour com­po­ser une am­biance le soir ve­nu. La fonc­tion­na­li­té d’abord Que vous in­ter­ve­niez dans la cui­sine ou au sé­jour, vous au­rez be­soin d’un éclai­rage fonc­tion­nel. Au sé­jour, vous uti­li­se­rez no­tam­ment des lampes de table ou des lampes de pied pour dé­li­mi­ter des zones à l’in­té­rieur de la pièce. Si ce n’est dé­jà fait, vous re­ti­re­rez le pla­fon­nier à moins que vous ne dé­si­riez inon­der la pièce de lu­mière une fois la nuit tom­bée.

Au sé­jour comme dans la cui­sine, des pro­jec­teurs en­cas­trés ins­tal­lés au pé­ri­mètre de la pièce ajou­te­ront au confort vi­suel. À la cui­sine, ils se­ront fixés à un in­ter­valle de 36 à 48 pouces et à une dis­tance de 12 pouces des ar­moires. Ils se­ront en outre iso­lés si la mai­son n’a pas de se­cond étage. Un pas­sage obli­gé et coû­teux.

Tou­jours à la cui­sine, on veille­ra à ne pas ou­blier les lu­mi­naires sus­pen­dus au-des­sus de l’îlot, mais aus­si de l’évier prin­ci­pal. Des lampes à DEL ou à ha­lo­gé­nures ins­tal­lées sous les ar­moires mu­rales fa­ci­li­te­ront gran­de­ment la pré­pa­ra­tion des ali­ments. L’am­biance en­suite « Com­bi­nés à un rhéo­stat, les pro­jec­teurs peuvent être uti­li­sés pour mo­du­ler l’am­biance d’une pièce, fait va­loir Nan­cy Gau­thier, une en­tre­pre­neure gé­né­rale qui a réus­si haut la main le pro­ces­sus de sé­lec­tion de la ban­nière Ré­noMaître. On peut aus­si ins­tal­ler des bandes de lu­mières à DEL d’un blanc na­tu­rel au pied des ar­moires et des meubles du sa­lon. Ce­la ajoute de la cha­leur à n’im­porte quelle pièce. »

Elle si­gnale qu’on peut éga­le­ment mettre en scène un mur, une fe­nêtre ou un so­fa au moyen de spots orien­tables. On peut aus­si de la même ma­nière ré­veiller des ten­tures et ani­mer un ta­bleau. Même chose dans la cui­sine où les en­cas­trés don­ne­ront de la pres­tance aux élec­tro­mé­na­gers et met­tront en va­leur vos ac­ces­soires dé­co­ra­tifs. Pour fi­nir, les dé­tails Il va sans dire qu’une mai­son qui compte dé­jà quelques dé­cen­nies pour­ra né­ces­si­ter, con­trai­re­ment à l’ha­bi­ta­tion neuve, des tra­vaux de mise à ni­veau élec­triques par­fois im­por­tants. Il fau­dra no­tam­ment per­cer des trous dans les pla­fonds pour pas­ser les fils qui ser­vi­ront à re­lier les en­cas­trés au ré­seau élec­trique.

Peut-être au­rez-vous éga­le­ment à ajou­ter des prises de cou­rant entre autres pour bran­cher des ap­pa­reils d’éclai­rage d’ap­point. Quelle que soit la na­ture des tra­vaux élec­triques à ef­fec­tuer, vous se­rez avi­sé d’en confier la réa­li­sa­tion à un en­tre­pre­neur en élec­tri­ci­té. En cas d’in­cen­die cau­sé par une dé­fec­tuo­si­té des ins­tal­la­tions, vous ré­gle­rez plus ra­pi­de­ment avec votre as­su­reur!

Source : La ban­nière Ré­no-Maître de l’APCHQ

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.