Des pan­cartes de Vi­sion Mon­tréal s’en­volent

Élec­tion par­tielle dans le dis­trict de Ri­vière-des-Prai­ries

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Sa­muel Le­duc-Fre­nette sa­muel.le­duc-fre­nette@tc.tc

Au moins une cen­taine de pan­cartes élec­to­rales sur les­quelles ap­pa­raissent la can­di­date de Vi­sion Mon­tréal Cin­dy Le­clerc et la mai­resse de l’ar­ron­dis­se­ment Ri­vière- des- Prai­ries— Pointe-aux-Trembles Chan­tal Rou­leau ont été vo­lées la se­maine der­nière, rap­porte le par­ti.

« Je suis al­lé voir dans les parcs, près de la ri­vière », lance Ma­rio La­pointe, chef de ca­bi­net de la mai­resse et membre du co­mi­té élec­to­ral de la can­di­date qui brigue le poste de conseiller de Ville. Ses re­cherches ont tou­te­fois été vaines : au­cune trace des pan­cartes qui se sont vo­la­ti­li­sées des po­teaux des bou­le­vards Mau­rice-Du­ples­sis et Ro­dolphe-For­get.

Sur le bou­le­vard Per­ras, la to­ta­li­té des af­fiches a été sub­ti­li­sée en une nuit, se­lon lui. Après une brève pro­me­nade sur ce bou­le­vard entre l’ave­nue Alexis-Car­rel et l’au­to­route 25, l’In­for­ma­teur n’en a aper­çu qu’une seule, tout près de l’au­to­route.

« Ça fait long­temps que je fais des cam­pagnes, et ça fait long­temps que je n’avais pas vu de guerres de pan­cartes, dé­plore M. La­pointe. Je ne veux vi­ser au­cune per­sonne, mais là, c’est sys­té­ma­tique. »

« J’ose es­pé­rer que ce ne sont pas nos ad­ver­saires, aver­tit-il. C’est de la vieille tac­tique du temps de Du­ples­sis, c’est un peu cheap. »

M. La­pointe af­firme que cer­taines per­sonnes veulent par­fois réuti­li­ser les pan­cartes, mais elles en font la de­mande qu’une fois la cam­pagne ter­mi­née.

À l’ap­proche du scru­tin du 11 no­vembre, l’homme ne sait pas en­core quelle stra­té­gie adop­te­ra son par­ti. « Nos bud­gets sont li­mi­tés. On va éva­luer si ça vaut le coût d’ici la fin de la cam­pagne d’en po­ser d’autres ou si on va re­dis­tri­buer celles qu’on a. » Chaque af­fiche, une feuille de po­ly­pro­py­lène al­véo­lée ( Co­ro­plast), coûte 12 $.

Vi­sion Mon­tréal a si­gna­lé la si­tua­tion à la po­lice sans tou­te­fois dé­po­ser une plainte of­fi­cielle.

Dé­non­cia­tion una­nime

Les autres par­tis en lice disent ne pas avoir consta­té de pro­blèmes aus­si graves de leur cô­té et condamnent fer­me­ment ces vols.

« Cet acte est dé­so­lant et je le condamne ver­te­ment. Le van­da­lisme des pan­cartes élec­to­rales est dé­plo­rable et ne rend au­cu­ne­ment ser­vice à la dé­mo­cra­tie », pro­teste Na­tha­lie Pierre-An­toine, la can­di­date de Pro­jet Mon­tréal, par cour­riel.

« Nous avons nous-mêmes consta­té quelques pertes. Ce n’est pas beau­coup, mais il est tou­jours na­vrant de voir que des gens ont pu ou­blier que nous vi­vons dans un pays dé­mo­cra­tique », dé­nonce de son cô­té Nino Co­la­vec­chio, qui se pré­sente sous la ban­nière d’Union Mon­tréal, éga­le­ment par cour­riel.

Se­lon une porte-pa­role du Di­rec­teur gé­né­ral des élec­tions du Qué­bec, seule la po­lice peut en­quê­ter dans des cas de van­da­lisme ou de vols de pan­cartes.

(Pho­to : Isa­belle Ber­ge­ron)

Une cen­taine de pan­cartes de Vi­sion Mon­tréal comme celle-ci (en haut) ont dis­pa­ru des rues de Ri­vière-des-Prai­ries la se­maine der­nière.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.