Du trans­port et des lo­ge­ments...

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

Le trans­port en com­mun

L’exode des jeunes fa­milles n’est pas seule­ment cau­sé par le coût des lo­ge­ments, mais aus­si par la dé­fi­cience des trans­ports en com­mun dans l’ar­ron­dis­se­ment, a plai­dé l’au­di­toire.

« On est un peu ja­loux du Bixi et de Com­mu­nau­to », a af­fir­mé une per­sonne pré­sente, ajou­tant qu’à Pointe-aux-Trembles, 80 % des dé­pla­ce­ments se font en voi­ture.

Cette même per­sonne a à un autre mo­ment af­fir­mé qu’à An­jou, des en­tre­prises veulent s’ins­tal­ler tout près des sta­tions du mé­tro qui pour­raient y voir le jour dans quelques an­nées. Elle ne com­prend donc pas pour­quoi RDPPAT ne mi­lite pas pour la ve­nue du mé­tro sur son ter­ri­toire.

Un homme a rap­por­té avoir cal­cu­lé le temps qui lui est né­ces­saire pour se rendre au tra­vail le ma­tin et être arrivé à un constat éton­nant : il est moins ra­pide de prendre l’au­to­bus (une heure) que de… mar­cher (40 mi­nutes).

En­tre­prises et fier­té

Les ci­toyens ont aus­si évo­qué le manque de di­ver­si­fi­ca­tion des en­tre­prises de l’ar­ron­dis­se­ment au cours de la soi­rée.

« Il manque d’en­tre­prises du sa­voir à Poin­teaux-Trembles, a men­tion­né la pre­mière per­sonne à prendre la pa­role. Il y a beau­coup d’en­tre­prises dans le do­maine de la construc­tion ou autre. »

Une ci­toyenne na­tive de l’ar­ron­dis­se­ment, qui est re­ve­nue y ha­bi­ter après un dé­tour par Le Pla­teau-Mont-Royal, re­grette le manque de com­merces de qua­li­té, comme les épi­ce­ries fines, les bonnes bou­tiques de vê­te­ments à la mode ou les frui­te­ries.

En­fin, la plu­part se sont ac­cor­dés pour dire qu’il fal­lait fouet­ter la fier­té des gens de l’est de la ville.

« Quand nos en­fants nous voient nous in­ves­tir dans notre mi­lieu, ils vont peut-être vou­loir res­ter », a in­di­qué un Poin­te­lier ou­ver­te­ment en­ga­gé dans sa com­mu­nau­té.

La mai­resse de RDP- PAT, Chan­tal Rou­leau, pré­sente à l’évé­ne­ment avec quelques élus, a pro­non­cé le mot de la fin. Elle a dit être ou­verte aux nom­breuses pro­po­si­tions lan­cées par la salle.

« On veut des em­plois très construc­tifs, mais on veut un en­vi­ron­ne­ment de qua­li­té, un mi­lieu ur­bain, une in­té­gra­tion, a-t-elle re­con­nu. Alors, on tra­vaille dans ce sens-là aus­si. On est ex­trê­me­ment sen­sibles. »

« Et plus les ci­toyens s’im­pli­que­ront, a-telle conclu, [plus ils met­tront la main à la pâte], plus on va avan­cer. » En tour­née dans 17 des 19 ar­ron­dis­se­ments mon­tréa­lais, les consul­ta­tions pu­bliques De­main Mon­tréal se­ront utiles pour en­ri­chir des en­jeux lo­caux le Plan de dé­ve­lop­pe­ment de Mon­tréal en cours d’éla­bo­ra­tion. Les ci­toyens peuvent po­ser leurs ques­tions en écri­vant à de­main­mon­treal@ ville.mon­treal.qc.ca ou en par­ti­ci­pant à un fo­rum de dis­cus­sion au www. ville.mon­treal.qc.ca/ de­main­mon­treal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.