Contrats sous la loupe de L’UPAC

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Simon Bousquet

« De nom­breux contrats qui sont men­tion­nés par [l’ex-en­tre­pre­neur] Li­no Zam­bi­to à la Com­mis­sion Charbonneau ont été exé­cu­tés à Ri­vière-des-Prai­ries–Pointe-aux-Trembles », af­firme la mai­resse Chan­tal Rou­leau. Qu’ont fait les élus pour dé­mon­ter le sys­tème de cor­rup­tion et de col­lu­sion qui était en place de­puis plu­sieurs an­nées?

C’est la ques­tion que se posent plu­sieurs ci­toyens. Pen­dant que des ac­tions bien vi­sibles sont po­sées, comme les sorties de Mme Rou­leau pour dé­non­cer des ir­ré­gu­la­ri­tés du site MarcAu­rèle-For­tin, de­man­der au gou­ver­ne­ment pro­vin­cial d’ins­tau­rer la Com­mis­sion Charbonneau et de ré­for­mer le sys­tème d’oc­troi de contrats, d’autres ac­tions sont prises en cou­lisse.

Pen­dant ce temps, dans l’ombre, l’équipe de la mai­resse au­rait dé­po­sé un dos­sier de­vant l’Uni­té per­ma­nente an­ti­cor­rup­tion (UPAC), se­lon ce qu’a ap­pris TVA Nou­velles.

Le contrat en ques­tion concerne la construc­tion à Pointe-aux-Trembles d’un tour­ne­bride, une por­tion de rue per­met­tant aux vé­hi­cules d’ur­gence de faire de­mi-tour. Se­lon la mai­resse, après l’at­tri­bu­tion du contrat au coût de 290 000 $ et sa réa­li­sa­tion, l’ad­mi­nis­tra­tion avait re­çu une fac­ture de 215 000 $ sup­plé­men­taires pour des ex­tras (174 % du prix ini­tial). Cette

L’épée de Da­mo­clès

fac­ture était ar­ri­vée dans le contexte où plu­sieurs si­tua­tions de col­lu­sion étaient mises au jour. L’en­tre­prise qui avait ef­fec­tué les tra­vaux fai­sait d’ailleurs par­tie du lot.

La mai­resse avait alors re­fu­sé de payer la fac­ture et, en plus, avait trans­mis le dos­sier au contrô­leur gé­né­ral et à l’UPAC. Elle leur avait de­man­dé d’éta­blir si le dé­pas­se­ment de coûts était jus­ti­fié.

Ce n’est d’ailleurs pas le seul dos­sier que Mme Rou­leau a en­voyé à l’UPAC. En en­tre­vue, elle a ré­vé­lé à l’Ave­nir de l’Est que d’autres tra­vaux im­por­tants, réa­li­sés ré­cem­ment à Pointe-aux-Trembles, ont sou­le­vé des in­ter­ro­ga­tions en rai­son de dé­lais et d’ex­tras de 2,1 M$ de­man­dés par l’en­tre­pre­neur. « C’est in­ac­cep­table! », in­siste-t-elle.

Mme Rou­leau n’est pas la seule à avoir dé­po­sé des do­cu­ments à l’UPAC. Se­lon La Presse, le maire de Ro­se­mont-La Pe­tite-Pa­trie, Fran­çois Croteau, au­rait éga­le­ment dé­non­cé 19 contrats et le maire du Pla­teau-Mont-Royal, Luc Fer­ran­dez, s’ap­prê­te­rait à faire de même. Ces dé­marches pu­bliques ne sont pas sans dan­ger pour les élus qui parlent. La mai­resse, qui a dé­jà re­çu des me­naces de mise en de­meure par le pas­sé, reste donc pru­dente quant au dé­voi­le­ment des dé­tails et des noms d’en­tre­prises.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.