Scène po­li­cière

PDQ 45

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Sa­muel Le­duc-Fre­nette

Opé­ra­tion al­cool au vo­lant

Une pre­mière opé­ra­tion du temps des fêtes contre l’al­cool au vo­lant a été un franc suc­cès pour les po­li­ciers, qui n’ont ar­rê­té au­cun au­to­mo­bi­liste en état d’ébrié­té.

Qu’à ce­la ne tienne, les agents de la paix en ont pro­fi­té pour sen­si­bi­li­ser les ci­toyens en leur re­met­tant de la do­cu­men­ta­tion sur les pro­cé­dures sui­vant une ar­res­ta­tion pour conduite avec fa­cul­tés af­fai­blies, comme la sai­sie du vé­hi­cule, etc.

Ils ont aus­si fait la pro­mo­tion des ser­vices de rac­com­pa­gne­ment en voi­ture d’Opé­ra­tion Nez rouge ac­tifs pen­dant tout le temps des fêtes.

Les po­li­ciers ne peuvent ré­vé­ler le nombre de bar­rages rou­tiers qu’ils dres­se­ront sur les rues et bou­le­vards de Ri­vière-des-Prai­ries d’ici le jour de l’An, mais ils as­surent qu’ils se­ront pré­sents afin de pré­ve­nir les ac­ci­dents liés à l’al­cool.

D’ailleurs, une au­to­mo­bi­liste en état d’ébrié­té a pro­vo­qué un ac­cro­chage mi­neur avec un autre vé­hi­cule, le 5 dé­cembre. Elle pour­rait au­jourd’hui faire face à des ac­cu­sa­tions de conduite avec ca­pa­ci­tés af­fai­blies ayant cau­sé un ac­ci­dent. Opé­ra­tion Nez rouge : 514 256-2510.

Pro­jet noc­turne

Un bar a été trou­vé fau­tif après que des po­li­ciers y eurent dé­cou­vert la pré­sence de mi­neurs. Cette ac­tion s’est dé­rou­lée dans le cadre du Pro­jet noc­turne, qui consiste en la vi­site im­pré­vi­sible des bars du quar­tier pour s’as­su­rer que les ac­ti­vi­tés qui s’y dé­roulent sont conformes aux lois. Deux autres éta­blis­se­ments avaient été vi­si­tés au cours de la même opé­ra­tion. Les mi­neurs pré­sents ont contre­ve­nu à la loi qui sti­pule qu’il faut être âgé de 18 ans ou plus pour con­som­mer des pro­duits al­coo­liques dans les bars. Ils se­ront sanc­tion­nés au même titre que le pro­prié­taire des lieux. En plus, des traces de can­na­bis ont été re­trou­vées à l’in­té­rieur et à l’ex­té­rieur du bar. Con­sé­quem­ment, cet éta­blis­se­ment su­bi­ra à l’ave­nir un contrôle plus ser­ré de la part des po­li­ciers. Le Pro­jet noc­turne sert à vé­ri­fier plu­sieurs choses, dont la va­li­di­té du per­mis d’al­cool du dé­bit de bois­sons, la pré­sence de mi­neurs, le res­pect des heures de fer­me­ture, de même qu’à em­pê­cher le trans­vi­dage de l’al­cool dans les bou­teilles et le tra­fic de stu­pé­fiants.

Il sert aus­si à pro­té­ger les éta­blis­se­ments contre toute ten­ta­tive de prise de contrôle par les tra­fi­quants de drogues ou par les groupes cri­mi­nels qui ré­clament une part des re­cettes de te­nan­ciers contre une forme de pro­tec­tion.

Tous les bars du quar­tier sont vi­sés par le Pro­jet noc­turne. Ils sont donc sus­cep­tibles de re­ce­voir la vi­site des po­li­ciers n’im­porte quand du­rant l’an­née.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.