Com­por­te­ment d’achat du temps des Fêtes

Gé­né­reux, les Qué­bé­cois!

L'Informateur - - DOSSIER DU MOIS -

Gé­né­reux, les Qué­bé­cois? En moyenne, les mé­nages de la pro­vince pré­voyaient al­louer 673 $ pour leurs achats du temps des Fêtes, en 2011. D’ailleurs, 75 % d’entre eux en­ten­daient dé­pen­ser au­tant, si­non plus, que l’an­née pré­cé­dente. En­fin, c’est ce qu’a ré­vé­lé un son­dage sur les com­por­te­ments d’achat pour les Fêtes réa­li­sé pour le compte du Conseil qué­bé­cois du com­merce au dé­tail (CQCD). Un temps de l’an­née qui, c’est bien connu, a une in­ci­dence si­gni­fi­ca­tive sur les ventes au dé­tail. En ef­fet, se­lon le CQCD, si on ex­clut le sec­teur au­to­mo­bile, les dé­penses de consom­ma­tion des Qué­bé­cois pour cette pé­riode re­pré­sen­taient quelque 2,30 mil­liards de dol­lars l’an der­nier, soit une aug­men­ta­tion de 2 % par rap­port à la même pé­riode, en 2010. En outre, l’en­quête a aus­si ré­vé­lé plu­sieurs autres don­nées in­té­res­santes. Mon­tant dé­pen­sé

Des 673 $ dé­pen­sés par mé­nage pour les Fêtes, 60 % (404 $) se­raient dé­bour­sés en ca­deaux et 40 % (269 $) en ali­men­ta­tion, ré­cep­tions et bois­sons. Au to­tal, les consom­ma­teurs qué­bé­cois es­ti­maient dé­pen­ser :

193 M$ en chèques-ca­deaux;

55 M$ sur In­ter­net. Les jouets, les vê­te­ments, les CD, les DVD ain­si que les jeux édu­ca­tifs et jeux de so­cié­té fi­gu­raient en tête de liste des achats les plus pri­sés, alors que les chèques-ca­deaux qui avaient la cote pro­ve­naient des ma­ga­sins de mar­chan­dise gé­né­rale, de vê­te­ments ou d’ac­ces­soires mode, de livres et de mu­sique. Pé­riode des achats

Par­mi les Qué­bé­cois qui en­vi­sa­geaient d’ache­ter des ca­deaux :

22 % avaient dé­jà com­men­cé leurs achats en oc­tobre ou avant;

34 % pré­voyaient le faire en no­vembre;

35 % at­ten­daient le mois de dé­cembre; 13 % avaient l’in­ten­tion d’at­tendre au Boxing Day (10 % avaient d’ailleurs ef­fec­tué des achats le 26 dé­cembre, en 2010). Lieux et types d’achats

53 % des ré­pon­dants comp­taient faire leurs em­plettes dans des centres com­mer­ciaux, et 8 % dans des ma­ga­sins à grande sur­face;

44 % pré­voyaient of­frir des chèques-ca­deaux. Confiance de­vant la conjonc­ture éco­no­mique

Près de 60 % des Qué­bé­cois jugent que la si­tua­tion éco­no­mique in­fluen­ce­rait peu ou pas du tout leurs in­ten­tions d’achat, soit une di­mi­nu­tion de 7 % par rap­port à 2010.

Plus de 64 % des ré­pon­dants es­timent que leur si­tua­tion fi­nan­cière per­son­nelle n’in­fluen­ce­rait pas leur dé­ci­sion et comp­taient of­frir des ca­deaux aux Fêtes. Le Conseil qué­bé­cois du com­merce au dé­tail (CQCD) re­groupe des en­tre­prises du com­merce de dé­tail et de la dis­tri­bu­tion tou­chant plus de 70 % des ac­ti­vi­tés de ce sec­teur éco­no­mique au Qué­bec. Il a pour mis­sion de pro­mou­voir, de re­pré­sen­ter et de va­lo­ri­ser ce­lui-ci, tout comme ses dé­taillants, afin d’en as­su­rer le sain dé­ve­lop­pe­ment et la pros­pé­ri­té.

Me­né de­puis 2004 sur le ter­ri­toire qué­bé­cois, ce son­dage se veut la me­sure la plus fi­dèle du com­por­te­ment des Qué­bé­cois à l’ap­proche des Fêtes. Ce der­nier a été réa­li­sé par le Groupe Al­tus, du 14 au 25 oc­tobre 2011, au­près de 1004 per­sonnes âgées de 18 ans ou plus et res­pon­sables des achats de leur mé­nage. La marge d’er­reur est de 3,2 %, 19 fois sur 20. Source : Hebdo Concept

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.