Dé­cor L'abc du de Noël

L'Informateur - - PASSION MAISON -

L'am­biance type de Noël c'est la neige qui re­couvre les arbres, un bon­homme de neige de­vant la mai­son, l'in­té­rieur dé­co­ré d'un sa­pin, des bou­gies scin­tillantes, un feu de che­mi­née, des ca­deaux aux em­bal­lages mul­ti­co­lores, un fu­met par­fu­mé d'épices et des en­fants ex­ci­tés qui courent dans tous les sens.

Pe­tite his­toire du sa­pin de Noël

Les Celtes consi­dé­raient le 24 dé­cembre, comme le jour de la re­nais­sance du So­leil. Ils avaient cou­tume d'as­so­cier un arbre à chaque mois lu­naire, ils avaient dé­dié l'épi­céa, qui était l'arbre de l'en­fan­te­ment, à ce jour-là.

Au XIe siècle, les fi­dèles avaient cou­tume de pré­sen­ter des scènes ap­pe­lées Mys­tères, dont celle du Pa­ra­dis. L'arbre du Pa­ra­dis était sou­vent sym­bo­li­sé par un sa­pin gar­ni de pommes rouges.

C'est en 1521 que le sa­pin ou arbre de Noël ou en­core arbre du Ch­rist a été men­tion­né pour la pre­mière fois en Al­sace. Il existe éga­le­ment des do­cu­ments at­tes­tant d'une fête le 24 dé­cembre.

Au XIIe siècle la tra­di­tion du sa­pin ap­pa­raît en Eu­rope, en Al­sace. À l'époque l'église consi­dé­rait l'arbre de Noël comme une pra­tique païenne et franc-ma­çonne. Et ce fût le cas jus­qu'au mi­lieu du XXe siècle. En fait, avant que la fête de Noël n'existe, il exis­tait dé­jà un rite païen lors des fêtes du sol­stice d'hi­ver : on dé­co­rait un arbre, sym­bole de vie, avec des fruits, des fleurs et du blé.

Plus tard, on ac­cro­cha une étoile au som­met de l'arbre, sym­bole de l'étoile de Beth­léem qui gui­da les Rois Mages. Dès lors, il conquit peu à peu l'Eu­rope puis le monde.

Dres­ser votre table de Noël

C'est la grande fête de l'an­née où l'on veut que notre table soit belle, bonne et cha­leu­reuse.

Que vous dres­siez une table tra­di­tion­nelle ou que vous pré­fé­riez le buf­fet, il vous fau­dra créer un dé­cor de table. Un seul mot d'ordre : l'har­mo­nie entre les di­vers élé­ments. Le sa­pin, la nappe, les as­siettes, les cou­verts, les verres et les ac­ces­soires de table doivent contri­buer au dé­cor. Dres­ser une jo­lie table est une af­faire de goût per­son­nel et d'ins­pi­ra­tion. Pré­pa­rer une table pour une ré­cep­tion, c'est en quelque sorte, créer une mise en scène. La table de Noël se doit d'être évo­ca­trice des tra­di­tions rat­ta­chées à cette fête : cou­leurs, lu­mières, ca­deaux.

La table aux cou­leurs de Noël

Le vert et le rouge sont les cou­leurs tra­di­tion­nelles de Noël. Pour­quoi ne pas dé­co­rer votre table dans ces har­mo­nies ?

Grande nappe blanche (vous en avez sû­re­ment une) sur la­quelle vous met­trez une sur­nappe vert fon­cé ou rouge, ou en­core de jo­lis nap­pe­rons ou un che­min de table. Ajou­tez une troi­sième cou­leur, do­ré ou ar­gent, pour ac­cen­tuer les contrastes et rendre le dé­cor plus fes­tif. Fa­bri­quez des noeuds de ser­viette en uti­li­sant un rou­leau de pa­pier es­suie-tout cou­pé puis re­cou­vert d’un ru­ban aux cou­leurs de Noël.

Au centre de la table, pla­cez dans un vase des branches de sa­pin, des bou­gies ou en­core, fa­bri­quez avec les en­fants des boules de lu­mière :

Vous au­rez be­soin d'une boule en sty­ro­mousse, des perles de verre et de colle blanche. Col­lez les perles de verre sur la boule et lais­sez sé­cher quelques heures. Vous pou­vez en mettre quelques-unes dans un plat au centre de la table.

Si la nappe est im­pri­mée, uti­li­sez des as­siettes unies. Vous pou­vez vous per­mettre des as­siettes à mo­tifs, dans les tons du dé­cor de la table. Ré­ser­vez vos as­siettes les plus belles ou les plus co­lo­rées pour l’en­trée et le des­sert. C'est à ces mo­ments que les in­vi­tés sont plus at­ten­tifs au dé­cor. Il­lu­mi­nez votre table en ajou­tant des bou­gies. Choi­sis­sez des bou­gies de qua­li­té, car elles durent plus long­temps et ne coulent presque pas. Fa­vo­ri­sez les bou­gies in­odores afin de ne pas mê­ler leur par­fum à ce­lui du re­pas. La cire des bou­gies est ter­nie? Frot­tez-les avec un vieux bas de ny­lon. Elles coulent beau­coup ? Es­sayez ce vieux truc : pla­cez du sel dans le creux au­tour de la mèche. La cire se mé­lan­ge­ra au sel et for­me­ra une masse com­pacte. Vous avez des ques­tions, com­men­taires ou idées à par­ta­ger, écri­vez-nous au an­niel@e-lions.com ou ju­lied@e-lions.com

Joyeuses Fêtes et amu­sez-vous en fa­mille!

An­nie Lé­ga­ré et Ju­lie Des­champs Dé­co­ra­trices www.e-lions.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.