Sau­ver la mé­moire de Ri­vière-des-prai­ries?

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Sa­muel Leduc-frenette

Il y a quelques mois, des cen­taines de vieilles pho­tos pu­bliées au cours des an­nées dans l’In­for­ma­teur ont été en­voyées au Centre ré­gio­nal d’ar­chives de La­nau­dière. La rai­son étant qu’il n’existe pas, dans l’ar­ron­dis­se­ment Ri­vière-des-Prai­ries—Pointe-aux-Trembles (RDP-PAT), de lieux of­fi­ciels pour pré­ser­ver ce genre de do­cu­ments. La So­cié­té his­to­rique de RDP (SHRDP) a ré­cem­ment abor­dé le su­jet avec la mai­resse Chan­tal Rou­leau, qui s’est mon­trée pré­oc­cu­pée par la si­tua­tion.

Pour la pré­si­dente de la SHRDP, Louise Ber­nard, qui a sol­li­ci­té cette ren­contre, il ne faut pas tar­der à adop­ter des orien­ta­tions de conser­va­tion des ar­chives afin d’évi­ter que des ci­toyens se dé­bar­rassent de do­cu­ments de va­leur.

« Il y a bien des cas de gens qui ont hé­ri­té de mai­sons fa­mi­liales […] et qui ont pu ré­cu­pé­rer toutes les choses de leurs grands-pa­rents et de leurs pa­rents », dit-elle. Mais en­core faut-il que ces per­sonnes soient sen­si­bi­li­sées à la conser­va­tion.

D’autres ci­toyens, comme Mau­rice Pa­ré, fils d’un an­cien maire de la ville de RDP, veulent ab­so­lu­ment que le pa­tri­moine qu’ils lé­gue­ront à la col­lec­ti­vi­té de­meure dans le quar­tier.

« Si je dis à M. Pa­ré qu’il faut al­ler por­ter ses do­cu­ments à la Grande Bi­blio­thèque, il ne va jamais vou­loir », juge-t-elle. L’homme vou­drait idéa­le­ment que la SHRDP s’en oc­cupe, lui qui a des pa­piers of­fi­ciels qui re­montent au dé­but du XXe siècle.

Pour ce faire, il fau­dra tou­te­fois que la SHRDP ait de plus grands es­paces. Ac­tuel­le­ment, l’or­ga­nisme a une salle de réunion et un lo­cal de ran­ge­ment pour les ar­chives.

De plus grands lo­caux ne suf­fi­raient pas à eux seuls, es­time Mme Ber­nard.

« Il fau­drait avoir une po­li­tique d’ac­qui­si­tion des ar­chives un peu agres­sive pour al­ler en cher­cher, […] pour mon­trer comment c’est bien or­ga­ni­sé, bien di­gi­ta­li­sé », in­dique-t-elle.

Les ser­vices d’une ar­chi­viste, en­fin, pour­raient ai­der les bé­né­voles de la SHRDP à clas­ser tous les do­cu­ments qu’ils ont ré­col­tés et qu’ils ré­col­te­ront.

L’ar­ron­dis­se­ment ou­vert

Se­lon Mme Ber­nard, la mai­resse de RDP-PAT et la conseillère Ca­ro­line Bour­geois se sont mon­trées ou­vertes à ces de­mandes. « Je n’ai vu que des choses po­si­tives, af­firme-t-elle. Je suis une op­ti­miste de na­ture. »

Mme Bour­geois confirme cette lec­ture de la si­tua­tion. Ap­prendre que le Centre ré­gio­nal d’ar­chives de La­nau­dière a ré­cu­pé­ré des do­cu­ments mon­tréa­lais l’a frap­pé tout au­tant que la mai­resse. La conseillère se dit tout de même ras­su­rée de sa­voir que cette ins­ti­tu­tion ba­sée à L’As­somp­tion ait l’ex­per­tise né­ces­saire pour trai­ter les pho­tos de l’In­for­ma­teur. Le Centre pos­sède de 6000 à 7000 boîtes d’ar­chives, dont un ou­vrage da­tant de 1651.

Mme Bour­geois ne sait tou­te­fois pas quand ni comment pour­rait s’ar­ti­cu­ler une éven­tuelle po­li­tique d’ac­qui­si­tion ou de conser­va­tion des ar­chives de RDP.

Elle ré­pète néan­moins que la ques­tion de l’es­pace dis­po­nible pour les or­ga­nismes par­vient de fa­çon ré­cur­rente à ses oreilles.

« On tente vrai­ment du mieux pos­sible de trou­ver des so­lu­tions pour les ac­com­mo­der, dit-elle. C’est tout un dé­fi, parce qu’on ne veut pas sor­tir un or­ga­nisme pour en mettre un autre. »

L’exemple de Pointe-aux-Trembles

De l’autre cô­té de l’au­to­route 40, à PAT, l’Ate­lier d’his­toire de la PAT semble sa­tis­faite de sa si­tua­tion.

« On a une ar­chi­viste bé­né­vole qui est re­trai­tée et nous avons suf­fi­sam­ment d’es­pace pour pro­té­ger nos ar­chives de toutes sortes », sou­tient Claude Bel­zil, conser­va­teur pour l’or­ga­nisme.

« Pour l’ins­tant, nous n’avons pas de plans de dé­ve­lop­pe­ment, mais le jour où on au­ra trop d’ar­chives et pas as­sez de place, la ques­tion va se po­ser. »

Pour ce qui est de son fi­nan­ce­ment, l’Ate­lier d’his­toire a bé­né­fi­cié, au cours des an­nées, de deux sub­ven­tions de la part de Bi­blio­thèque et Ar­chives na­tio­nales du Qué­bec.

L’une d’elles, à hau­teur de 6000 $, a ser­vi à fi­nan­cer le trai­te­ment d’un fonds de 100 000 pho­tos lé­guées par un an­cien pho­to­graphe de l’Ave­nir de l’Est.

« Dans le sou­tien qu’ils nous donnent, il y a un mon­tant d’ar­gent pré­vu pour ache­ter de l’équi­pe­ment ré­pon­dant aux normes ar­chi­vis­tiques », re­late-t-il, de quoi faire en­vie à la SHRDP.

(Pho­to : pa­co­pho­to.ca)

Jean-Marc St-Jean est bé­né­vole à la So­cié­té his­to­rique de Ri­vière-des-Prai­ries, quar­tier—et an­cienne ville—où sa fa­mille est im­plan­tée de­puis belle lu­rette.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.