Les or­ga­nismes veulent aus­si des ca­deaux

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Sa­muel Le­duc-Fre­nette sa­muel.le­duc-fre­nette@tc.tc

C’est Noël, et les or­ga­nismes com­mu­nau­taires de Ri­vière-des-Prai­ries (RDP), tou­jours à cours de sub­ven­tions, ai­me­raient aus­si en pro­fi­ter. L’In­for­ma­teur a de­man­dé à une quin­zaine d’entre eux de dres­ser une liste de sou­haits qu’ils ai­me­raient adres­ser à leurs élus mu­ni­ci­paux, pro­vin­cial et fé­dé­ral. Six ont dé­ci­dé de jouer le jeu, et leurs réponses va­rient au­tant en lon­gueur qu’en ori­gi­na­li­té.

So­cié­té his­to­rique

La So­cié­té his­to­rique de Ri­vière-des-Prai­ries (SHRDP), qui s’est beau­coup mo­bi­li­sée ces der­niers temps pour pré­ser­ver le pa­tri­moine du quar­tier (voir le dos­sier de la se­maine der­nière), a lan­cé cet au­tomne la deuxième phase de son par­cours pa­tri­mo­nial. Elle réa­lise ac­tuel­le­ment la troi­sième phase.

Comme unique voeu, la SHRDP ai­me­rait agré­men­ter son par­cours ter­restre d’un par­cours… ma­ri­time. Pour ce faire, elle ai­me­rait re­ce­voir en ca­deau un « jo­li yacht de croi­sière pou­vant ac­cueillir les vi­si­teurs in­té­res­sés ». Il s’agi­rait d’un bon moyen de don­ner une pers­pec­tive flu­viale à l’his­toire prai­ri­voise.

Est-ce réa­liste? Aux élus de le dire.

Centre des femmes

L’or­ga­nisme qui mi­lite pour le res­pect du droit des femmes de­puis plus de 20 ans veut comme ca­deau que les élus soient sen­si­bi­li­sés à cer­tains en­jeux de so­cié­té.

D’abord, le centre veut un meilleur sou­tien fi­nan­cier aux or­ga­nismes. Pour ai­der ceux qui oeuvrent en san­té ou en ser­vices so­ciaux, il veut que les ci­toyens aient un meilleur ac­cès aux mé­de­cins de fa­mille, at­tendent moins aux ur­gences et qu’ils n’aient pas à payer la taxe san­té.

Le centre dé­sire aus­si des me­sures pour contrer la faim et une épi­ce­rie so­li­daire pour of­frir des pro­duits abor­dables aux gens né­ces­si­teux.

En­fin, il veut que les trans­ports en com­mun soient amé­lio­rés. Ce­la passe par une aug­men­ta­tion de la fré­quence du pas­sage des au­to­bus, la ve­nue du mé­tro à RDP, un meilleur en­tre­tien des pistes cy­clables l’hi­ver et la construc­tion de trot­toirs dans les rues qui n’en ont pas.

Centre de la fa­mille haï­tienne et in­ter­cul­tu­rel

Comme l’or­ga­nisme pré­cé­dent, le Centre de la fa­mille haï­tienne et in­ter­cul­tu­rel de RDP (CFHIRDP) os­cille entre des voeux de prin­cipes et des sou­haits plus concrets.

Ain­si, il veut un en­ga­ge­ment fi­nan­cier « suf­fi­sant et ré­cur­rent » afin de sou­te­nir les ac­ti­vi­tés et les ser­vices aux fa­milles du quar­tier. Dans le même ordre d’idées, il veut aus­si l’aban­don du fi­nan­ce­ment par pro­jet des or­ga­nismes au pro­fit d’un in­ves­tis­se­ment gou­ver­ne­men­tal ba­sé sur leur mis­sion et leur man­dat.

Plus concrè­te­ment, le CFHIRDP ré­clame un centre ré­créa­tif mul­ti­cul­tu­rel qui per­met­trait les rap­pro­che­ments entre com­mu­nau­tés eth­niques ain­si qu’un es­pace de so­cia­li­sa­tion pour les jeunes adultes âgés de 18 à 35 ans.

Mai­son des jeunes

La mai­son des jeunes de RDP, qui or­ga­nise des ac­ti­vi­tés pour les jeunes et les aide dans leur dé­ve­lop­pe­ment, ai­me­rait re­ce­voir da­van­tage de fi­nan­ce­ment.

Centre Don Bos­co Youth Lea­der­ship

L’or­ga­nisme an­glo­phone qui a pi­gnon sur rue à RDP, veut, comme ses confrères, plus de fi­nan­ce­ment. En fait, il vou­drait em­bau­cher plus de jeunes is­sus de ses rangs.

Il dé­si­re­rait aus­si, comme le sou­haite le CFHIRDP, da­van­tage d’in­fra­struc­tures qui re­flé­te­raient « une com­mu­nau­té dy­na­mique de jeunes et de fa­milles ».

Centre lo­cal d’ini­tia­tives com­mu­nau­taires

Plus pro­saïque dans ses de­mandes, le Centre lo­cal d’ini­tia­tives com­mu­nau­taires (CLIC) veut mieux s’équi­per pour ré­pondre aux be­soins de ses bé­né­fi­ciaires, at­teints de dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle ou de ma­la­die men­tale.

Pour mon­ter les ob­jets ou les per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite, le CLIC ai­me­rait bé­né­fi­cier d’un as­cen­seur ou d’un monte- charge. Ac­tuel­le­ment, ces per­sonnes sont re­fu­sées, car l’or­ga­nisme est au deuxième étage de l’édi­fice dont il est locataire.

Au­tre­ment, la liste de ca­deaux du CLIC se dé­balle comme suit : une cui­si­nière à six ronds mu­nie de deux fours, un la­va­bo à deux cuves, des chau­drons, des us­ten­siles et de la vais­selle ré­sis­tante, un lave-vais­selle, un congé­la­teur « com­mer­cial » et des éta­gères pour re­mi­ser les den­rées.

À l’ex­té­rieur de la cui­sine, le CLIC ai­me­rait aus­si re­ce­voir un té­lé­vi­seur à écran géant, de la pein­ture et les ser­vices d’un peintre de même qu’un nou­veau ta­pis dans la salle d’ac­ti­vi­tés.

(Pho­to : de­po­sit­pho­tos)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.