Ou­ver­ture des pa­ti­noires

L'Informateur - - LA UNE - Sa­muel Le­duc-Fre­nette sa­muel.le­duc-fre­nette@tc.tc

Les pa­ti­noires sont fi­na­le­ment ou­vertes, af­firme l’ar­ron­dis­se­ment Ri­vière-des-Prai­ries— Pointe-aux-Trembles (RDP-PAT). Après un pre­mier ar­ticle qui rap­pe­lait qu’elles n’étaient pas ou­vertes en dé­cembre mal­gré le froid, le jour­nal a ren­con­tré Diane La­brecque, chef de la di­vi­sion de l’hor­ti­cul­ture et des parcs, pour par­ler de leur état.

Ou­vertes de­puis quelques jours seu­le­ment, les quelque 19 pa­ti­noires que compte RDPPAT sont ou­vertes tous les jours, de 7 h à 23 h. Elles le se­ront, si la tem­pé­ra­ture le per­met, jus­qu’à la se­maine de re­lâche in­clu­si­ve­ment. Les en­fants en congé pour­ront ain­si en pro­fi­ter une der­nière fois.

Pour ou­vrir une pa­ti­noire, il y des cri­tères à res­pec­ter, dont la du­re­té du sol, qui doit être as­sez ge­lé pour re­ce­voir des ca­mions lourds qui fe­ront l’en­tre­tien de la glace, et le nombre de couches de glace, qui doit être suf­fi­sam­ment épaisse pour qu’il n’y ait pas, par exemple, de gazon qui dé­passe.

Par­lant tem­pé­ra­ture, il est à no­ter que pour que l’ar­ro­sage soit ef­fi­cace, les équipes d’en­tre­tien, qui opèrent sur­tout la nuit, doivent as­per­ger les sur­faces lors­qu’il fait 7 ou 8 °Cel­cius sous zé­ro. De cette fa­çon, l’eau a le temps de ge­ler ra­pi­de­ment.

On se base sur des don­nées sur l’évo­lu­tion des tem­pé­ra­tures d’heure en heure pour opé­rer, men­tionne Mme La­brecque. « Quand c’est pos­sible, on ar­rose les pa­ti­noires quo­ti­dien­ne­ment. »

En tout, 22 cols bleus ré­par­tis sur quatre quarts de tra­vail se par­tagent le tra­vail d’en­tre­tien. La pre­mière étape de ce­lui-ci consiste au dé­blayage de la sur­face avec pelles ou souf­fleuses. La deuxième étape voit un vé­hi­cule mu­ni de cou­teaux ro­ta­tifs en­le­ver les as­pé­ri­tés sur la

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.