Le ta­bac : pre­mière cause de ma­la­dies car­dio­vas­cu­laires

L'Informateur - - VIE DE QUARTIER -

An­gine, ané­vrisme, obs­truc­tion des ar­tères… à lui seul, le ta­bac est res­pon­sable de 50 % de tous les cas de ma­la­dies car­dio­vas­cu­laires. Par­mi les saines ha­bi­tudes de vie que vous pou­vez adop­ter, ces­ser de fu­mer est le geste qui a le plus d’im­pacts po­si­tifs sur votre san­té.

En ces­sant de fu­mer, vous ré­dui­sez de 50% les risques de ma­la­die car­diaque en un an.

Quand vous fu­mez, des sub­stances toxiques et du mo­noxyde de car­bone sont li­bé­rés dans votre corps lors de chaque in­ha­la­tion. Ce­la en­gendre plu­sieurs réactions né­fastes : les ar­tères se res­serrent, la fré­quence car­diaque ac­cé­lère, le taux d’oxy­gène san­guin di­mi­nue, la for­ma­tion de caillots san­guins et le mau­vais cho­les­té­rol (LDL) aug­mentent, le bon cho­les­té­rol (HDL) di­mi­nue, etc. Les ef­fets po­si­tifs de la ces­sa­tion ta­ba­gique sont ra­pides. On constate des bien­faits dans les heures qui suivent l’ar­rêt. Un an après avoir éteint la der­nière ci­ga­rette, un ex-fu­meur au­ra di­mi­nué de 50 % ses risques de ma­la­die car­diaque. Quinze ans plus tard, il se­ra le même qu’une per­sonne n’ayant ja­mais fu­mé, éton­nant, non ? Alors, quand écra­se­rez­vous pour de bon ?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.