S’ap­pro­prier les rues du quar­tier

Les groupes de cy­clistes et de mar­cheuses du Centre des femmes RDP pré­sentent une liste de re­com­man­da­tions

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Amé­li Pi­ne­da

Rendre les parcs plus ac­ces­sibles, re­voir la si­gna­li­sa­tion et re­vi­ta­li­ser le mo­bi­lier ur­bain ne sont que quelques-uns des points qui s’ins­crivent à la liste de re­com­man­da­tions pré­sen­tée par les groupes de cy­clistes et de mar­cheuses du Centre des femmes de Ri­vière-des-Prai­ries aux élues Cindy Le­clerc et Ca­ro­line Bour­geois, lors d’une ren­contre le 14 mars.

Après avoir com­plé­té leur pre­mière an­née d’ac­ti­vi­tés, les groupes en avaient long à dire lors­qu’ils ont ren­con­tré Mmes Le­clerc et Bour­geois.

Pho­tos, pan­cartes et lettre à l’ap­pui, les groupes Entre elles, ça roule et Entre elles, ça marche n’ont pas fait le tra­vail à moi­tié. Bien que leurs ac­ti­vi­tés heb­do­ma­daires avaient pour but d’of­frir aux femmes l’oc­ca­sion de dé­cou­vrir une autre fa­cette de leur quar­tier, leurs ba­lades se sont ré­vé­lées être une piste d’ana­lyse sur les be­soins de leur quar­tier.

« Notre but, ce n’est pas de cri­ti­quer et de vous lais­ser ça entre les mains. C’est plu­tôt de trou­ver de quelles fa­çons on peut vous ai­der et contri­buer à l’amé­lio­ra­tion de la qua­li­té de vie de notre quar­tier », a fait va­loir d’en­trée de jeu l'une des par­ti­ci­pantes à l’égard des deux conseillères.

Les groupes, qui ont sillon­né les rues de Ri­vière-des-Prai­ries et de Pointe-aux-Trembles, sou­haitent que les cir­cuits soient amé­lio­rés par leurs ac­cès, en­tre­tien, sé­cu­ri­té et com­mo­di­tés.

Ob­ser­va­tions et re­com­man­da­tions

Dans leur liste, les femmes ont no­tam­ment sou­le­vé que bien que les pistes cy­clables soient ou­vertes du 15 avril au 15 no­vembre, ce n’est pas tou­jours le cas des pa­villons de parc, qui donnent ac­cès aux toi­lettes et abreu­voirs.

Se­lon l’ins­ti­ga­trice du groupe de cy­clistes, Thé­rèse Du­four, il est pri­mor­dial que les ci­toyens aient ac­cès à ces lieux qui leur servent de halte. Elle a éga­le­ment fait re­mar­quer que peu de mo­bi­lier ur­bain est mis à la dis­po­si­tion des pro­me­neurs dans les es­paces verts si­tués à proxi­mi­té des pistes.

« Des fois, nous al­lons dans un pe­tit parc si­tué en bor­dure du bou­le­vard Gouin avec mes en­fants et il n’y a au­cun en­droit pour s’as­seoir, les gens s’ins­tallent sur des roches », a com­men­té une membre du club de marche.

Les femmes es­pèrent éga­le­ment que le sta­tion­ne­ment des parcs na­ture soit gra­tuit. Se­lon elles, une telle me­sure pour­rait être un in­ci­ta­tif pour que les fa­milles du quar­tier se les ap­pro­prient.

Elles ont aus­si de­man­dé à ce que le mar­quage au sol et la si­gna­li­sa­tion soient re­vus. Elles ont pris l’exemple de la piste cy­clable du bou­le­vard Gouin qui bi­furque à plu­sieurs en­droits. Elles ont confié qu’à plu­sieurs mo­ments, elles se sont ques­tion­nées à sa­voir si elles étaient en­core sur la piste, étant don­né son étroi­tesse ain­si que la pré­sence de po­teaux élec­triques et de nids de poule.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.