Votre vie pri­vée à por­tée de main

Vols de cel­lu­laires

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Amé­li Pi­ne­da

Carnet d’adresses, compte ban­caire, cour­riels pro­fes­sion­nel et per­son­nel, pho­tos et vi­déos; sur quoi pour­rait-on tom­ber si vous per­diez ou vous fai­siez vo­ler votre té­lé­phone cel­lu­laire? Dans Ri­vière-des-Prai­ries, c’est près d’un vol de ce type d’ap­pa­reil qui est rap­por­té chaque se­maine.

Le 18 mars, alors qu’elle mar­chait sur l’ave­nue Charles-Re­nard, vers 11 h 30, une jeune femme qui tex­tait sur son cel­lu­laire a croi­sé un homme qui, après l’avoir sa­lué, lui a de­man­dé s’il pou­vait lui em­prun­ter son ap­pa­reil pour ef­fec­tuer un ap­pel.

Après un pre­mier re­fus de la vic­time, l’in­di­vi­du s’est mis de­vant elle et a sor­ti un cou­teau en lui or­don­nant de lui re­mettre le té­lé­phone. Le vo­leur a pris la fuite après s’être em­pa­ré du cel­lu­laire. Quelques mi­nutes plus tard, la vic­time s’est pré­sen­tée au poste pour avi­ser les au­to­ri­tés du dé­lit.

L’agent so­cio­com­mu­nau­taire du poste de quar­tier 45, Nor­mand Sé­guin, in­dique que les cas de vols d’ap­pa­reils élec­tro­niques sont fré­quents de­puis les der­nières an­nées. Les ci­toyens doivent non seule­ment être conscients de la va­leur de leur ap­pa­reil, mais éga­le­ment des don­nées qui pour­raient se re­trou­ver entre les mains d’un in­con­nu. Ce qui peut être plus an­gois­sant que sa va­leur mo­né­taire.

« On ne pense pas tou­jours à toute l’in­for­ma­tion que contient le cel­lu­laire. Un té­lé­phone, ça se rem­place, le drame c’est que c’est un mi­ni-or­di­na­teur et qu’avec les don­nées qu’il contient, un vo­leur ou quel­qu’un qui le trouve par terre, peut faire beau­coup » , fait- il re­mar­quer.

Au cours des der­niers mois, le Ser­vice de po­lice de la Ville de Mon­tréal a fait des cam­pagnes de sen­si­bi­li­sa­tion et a dis­tri­bué des pe­tites cartes mé­moires, qui per­mettent aux gens d’y ins­crire les in­for­ma­tions de leur té­lé­phone en cas de perte.

L’agent Sé­guin donne quelques conseils pour évi­ter que votre vie pri­vée se re­trouve entre les mains d’un in­con­nu. D’abord, après avoir per­du ou s’être fait vo­ler un cel­lu­laire, il faut contac­ter la com­pa­gnie té­lé­pho­nique pour sus­pendre le contrat. L’ in­ter­na­tio­nal mo­bile equip­ment iden­ti­ty (IMEI) per­met de blo­quer l’ac­cès au por­table. Ce nu­mé­ro, de 15 ou 17 chiffres, se trouve sous la bat­te­rie ou sur la boîte du té­lé­phone. Il est aus­si pos­sible de té­lé­char­ger des ap­pli­ca­tions de té­lé­phones in­tel­li­gents pour re­tra­cer un ap­pa­reil per­du ou vo­lé.

(Photo : De­po­sit­pho­to)

Des don­nées per­son­nelles peuvent se re­trou­ver entre les mains d’un in­con­nu.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.