Une usine d’as­phalte dans l’Est ?

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Amé­li Pi­ne­da

Afin de ré­ta­blir l’ex­per­tise qu’elle dit per­due au pro­fit des en­tre­prises pri­vées, la mai­resse de l’ar­ron­dis­se­ment de Ri­vière- des- Prai­ries— Pointe- aux- Trembles, Chan­tal Rou­leau, es­time que l’ou­ver­ture d’une usine d’as­phalte mon­tréa­laise dans l’Est pour­rait être une so­lu­tion au di­lemme des der­nières se­maines à l’hô­tel de Ville quant à l’oc­troi des contrats d’as­phalte.

Lors d’un point de presse, le 3 avril, Mme Rou­leau ac­com­pa­gnait la chef de Vi­sion Mon­tréal, Louise Ha­rel, pour de­man­der à l’ac­tuel maire de Mon­tréal, Mi­chael Ap­ple­baum, qu’une étude de fai­sa­bi­li­té se fasse sur la pos­si­bi­li­té de créer une usine mu­ni­ci­pale d’as­phal­tage. Une pro­po­si­tion qui a eu des échos fa­vo­rables, se­lon Mme Rou­leau.

« On a la ma­tière pre­mière, on est col­lé sur les usines de raf­fi­ne­rie qui pro­duisent les ma­tières pre­mières, c’est une source d’em­ploi et, puis­qu’on est dans l’in­no­va­tion, ça se fe­ra se­lon les règles de dé­ve­lop­pe­ment du­rable », fait sa­voir la mai­resse de RDP-PAT lors­qu’on la ques­tionne sur les pro­ba­bi­li­tés qu’une usine ouvre à Mon­tréal.

Pris entre l’arbre et l’écorce

Il y a quelques se­maines, M. Ap­ple­baum en avait fait ré­agir plu­sieurs alors qu’il an­non­çait la te­nue d’un son­dage en ligne qui de­man­dait aux Mon­tréa­lais s’ils pré­fé­raient que les contrats d’achat d’as­phalte soient tout de même oc­troyés mal­gré le fait que quel­que­sunes des en­tre­prises sou­mis­sion­naires avaient été écla­bous­sées à la com­mis­sion Char­bon­neau.

Bien que les ré­sul­tats disent que 60 % des ré­pon­dants au­raient re­fu­sé l’achat d’as­phalte, les élus ont fi­na­le­ment vo­té en fa­veur de cette op­tion.

« À court terme, on n’a pas le choix de don­ner le contrat pour des ques­tions de sé­cu­ri­té. On est pris à la gorge en­core une fois. On ac­cepte que le contrat soit don­né, mais on exige que des so­lu­tions soient trou­vées », explique Mme Rou­leau.

« L’ap­pel d’offre qui se­ra oc­troyé to­ta­lise soixante mille tonnes d’as­phalte. Si on pro­duit ne se­rait-ce qu’une par­tie de ça on pour­rait ré­ta­blir la concur­rence. L’in­té­rêt, c’est de res­ti­tuer l’ex­per­tise et la connais­sance du juste prix et les stan­dards de qua­li­té » , in­dique-t-elle.

Se­lon la mai­resse de RDP-PAT, il ne faut pas avoir peur d’in­no­ver dans la fa­çon de trou­ver des so­lu­tions. De­puis les der­nières an­nées, Mme Rou­leau es­time que l’ad­mi­nis­tra­tion mon­tréa­laise a cé­dé au pri­vé des champs dans les­quels des cols blancs et bleus pour­raient ré­ta­blir la concur­rence.

(Photo : archives)

La créa­tion d’une usine d’as­phalte dans l’est de la ville pour­rait être, se­lon la mai­resse Rou­leau, une so­lu­tion pour ré­ta­blir l’ex­per­tise qui a été per­due au pro­fit des en­tre­prises pri­vées.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.