La créativité comme mode de ré­in­ser­tion

L'Informateur - - LA UNE - Amé­li Pi­ne­da

An­na, France, Ma­de­leine et Ro­bert n’ont pas tou­jours les mots pour dire ce qu’ils res­sentent. C’est à tra­vers la pein­ture, qu’ils trouvent le moyen d’ex­té­rio­ri­ser ce qu’ils vivent. Chaque se­maine, ils se joignent au groupe de l’ate­lier de pein­ture du centre lo­cal de san­té et de ser­vices so­ciaux (CLSS) Ri­vière-des-Prai­ries pour trou­ver leur place dans leur com­mu­nau­té par leur créativité.

Il y a dix ans, Ma­rie-Paule Ro­zon, in­ter­ve­nante de l’équipe de san­té men­tale adulte au CLSS, ini­tiait un ate­lier de pein­ture pour per­mettre aux per­sonnes né­ces­si­tant un sui­vi en san­té men­tale de se ré­in­sé­rer so­cia­le­ment à tra­vers l’ex­pres­sion de leur créativité.

Doyenne de la place, Ma­de­leine ra­conte mo­des­te­ment ne pas tou­jours être ha­bile avec les pin­ceaux, mais ado­rer se joindre au pe­tit groupe qu’elle qua­li­fie au­jourd’hui de deuxième fa­mille.

« Je ne suis pas tou­jours bonne, mais j’aime ça parce que je m’ex­prime », men­tionne-t-elle, as­sise de­vant l’oeuvre qu’elle a peinte cet après-mi­di-là.

Pour An­na, cette ren­contre heb­do­ma­daire avec la pein­ture est un exu­toire. « Quand je viens, je n’ai pas à pen­ser à l’avance à ce que je vais faire. Je peins ce que je res­sens à ce mo­ment-là. Ça me donne une li­ber­té, ça me per­met de m’éva­der et de me sor­tir de mon iso­le­ment », confie-t-elle.

Ro­bert, quant à lui, est heu­reux lors­qu’il laisse al­ler les cou­leurs sur sa toile. Par­ti­ci­pant

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.