10 ans d’art brut

L'Informateur - - VIE DE QUARTIER - Amé­li Pi­ne­da

C’est en s’ins­pi­rant du concept d’art brut du peintre fran­çais Jean Du­buf­fet que des per­sonnes aux prises avec un pro­blème de san­té men­tale s’ex­priment et tra­vaillent à leur ré­in­ser­tion so­ciale. Cette an­née, l’an­nuelle ex­po­si­tion pré­sen­tée à la bi­blio­thèque de Ri­vière-desP­rai­ries cé­lèbre ses 10 ans d’art brut.

« Lors­qu’on a un pro­blème de san­té men­tale, on a pas tou­jours la fa­ci­li­té d’ex­pri­mer avec des mots ce qu’on res­sent. L’art, c’est une fa­çon ac­ces­sible de le faire. Le non-ver­bal per­met à ces per­sonnes un lais­ser-al­ler », ex­plique l’ins­ti­ga­trice de l’ex­po­si­tion et in­ter­ve­nante de l’équipe san­té men­tale adulte au centre lo­cal de san­té et de ser­vices so­ciaux (CLSS) de Ri­vière-des-Prai­ries, Ma­rie-Paule Ro­zon.

Boîtes, lu­nettes, vê­te­ments, bou­teilles ou portes, tous ces ob­jets ont ser­vi de sup­ports.

« Nous avons in­té­gré la ré­cu­pé­ra­tion dans les pro­jets. Ç’a per­mis aux par­ti­ci­pants de leur don­ner une deuxième vie », fait sa­voir Mme Ro­zon.

La san­té men­tale, un pro­jet de tous

De­puis main­te­nant une dé­cen­nie, l’ex­po­si­tion s’est trans­for­mée en un ren­dez-vous pour les dif­fé­rents in­ter­ve­nants en san­té men­tale du quar­tier comme l’Art-Ri­vé, le CLIC et le centre de san­té et de ser­vice so­ciaux de la Pointe-de-l’Île. Elle se veut un moyen de mon­trer que ces per­sonnes ont leur place au sein de la com­mu­nau­té, en plus de conscien­ti­ser les gens aux troubles re­liés à la san­té men­tale.

« L’ex­po­si­tion est ra­pi­de­ment de­ve­nue col­lec­tive, se rap­pelle Mme Ro­zon. Elle ac­cueille les oeuvres pro­duites au sein de dif­fé­rents or­ga­nismes qui offrent des res­sources à ces per­sonnes. »

« Le par­te­na­riat avec la mai­son de la cul­ture est très pré­cieux. La ré­in­ser­tion so­ciale c’est aus­si une com­mu­nau­té qui est ré­cep­tive à la condi­tion des autres », pour­suit-elle.

Ou­verte à tous, l’ex­po­si­tion est, se­lon Mme Ro­zon, l’oc­ca­sion de voir leur tra­vail re­con­nu.

« C’est un exer­cice in­té­res­sant, parce qu’ils voient que d’autres per­sonnes peuvent avoir un re­gard sur leur tra­vail. Chaque an­née, ils ont le choix de mettre en vente leurs oeuvres. C’est tou­jours tou­chant de voir que des gens en­cou­ragent leur tra­vail et le va­lo­risent », men­tionne l’in­ter­ve­nante.

Pour les noces d’étain du pro­jet, des oeuvres ven­dues au cours des der­nières an­nées fe­ront leur ap­pa­ri­tion. « On vou­lait non seule­ment rendre hom­mage aux par­ti­ci­pants, mais aus­si aux gens qui les ont en­cou­ra­gés et qui ont contri­bué au rayon­ne­ment de cette dé­marche», sou­ligne Mme Ro­zon, qui es­père que les gens ré­pon­dront pré­sent lors du ver­nis­sage qui est or­ga­ni­sé le mar­di 30 avril avec une for­mule 5 à 7.

Cette an­née, bien qu’il n’y ait pas de thème, Mme Ro­zon a de­man­dé aux par­ti­ci­pants de faire un au­to-por­trait qui illustre ce que la pein­ture re­pré­sente pour eux ou ce qu’elle leur ap­porte. L’ex­po­si­tion 10 ans d’art brut se­ra pré­sen­tée à la salle d’ex­po­si­tion de la bi­blio­thèque de Ri­vière- des- Prai­ries (9001, bou­le­vard Per­ras), du 27 avril au 2 mai. Un ver­nis­sage au­ra lieu, le mar­di 30 avril, de 17 h à 19 h.

(Pho­to : pa­co­pho­to.ca)

Pour l’ins­ti­ga­trice de l’ex­po­si­tion (à droite), 10 ans d’art brut té­moigne d’une vo­lon­té col­lec­tive de ré­in­sé­rer so­cia­le­ment les per­sonnes ayant un pro­blème de san­té men­tale.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.