L’AR­THRITE ET SES MYTHES

L'Informateur - - NEWS -

Mythe 1 : « L’ar­thrite est une ma­la­die qui frappe les per­sonnes âgées. »

Sa­viez vous que l’ar­thrite est la prin­ci­pal cause d’in­ca­pa­ci­té chez les per­sonnes de plus de 15 ans? L’ar­thrite touche 4.6 mil­lions de per­sonnes de tout âge au Ca­na­da. Trois Ca­na­diens sur cinq souf­frant d’ar­thrite ont moins de 65 ans.

Mythe 2 : « d’ar­thrite. »

Il existe une seule forme

Il existe plus de 100 formes dif­fé­rentes d’ar­thrite. Elles peuvent s’at­ta­quer à une ou à plu­sieurs ar­ti­cu­la­tions, ou être au­toim­munes et s’at­ta­quer à l’en­semble du corps, y com­pris aux or­ganes in­ternes tels que les yeux, les reins, le coeur et les pou­mons. Par­mi les types d’ar­thrite les plus cou­rants nous re­trou­vons l’ar­throse, l’ar­thrite rhu­ma­toïde et la goutte.

Mythe 3 : « L’ar­thrite n’oc­ca­sionne que des cour­ba­tures et de la dou­leur. »

L’ar­thrite est l’une des prin­ci­pales causes de dou­leur, d’in­ca­pa­ci­té phy­sique et de re­cours aux soins de san­té au Ca­na­da. Elle peut rendre les ac­ti­vi­tés quo­ti­diennes, comme le fait de s’ha­biller, d’ou­vrir une porte ou même de gra­vir des es­ca­liers, ex­trê­me­ment dif­fi­ciles, voire im­pos­sible à ac­com­plir. Les formes in­flam­ma­toires de la ma­la­die peuvent pro­vo­quer la des­truc­tion des ar­ti­cu­la­tions et des tis­sus mous qui les en­tourent, oc­ca­sion­nant de la dou­leur, une in­ca­pa­ci­té, une perte de qua­li­té de vie et, dans des cas graves, un dé­cès pré­coce.

Mythes 4 : « L’ac­ti­vi­té phy­sique est mau­vaise pour l’ar­thrite. »

L’ac­ti­vi­té phy­sique consti­tue une stra­té­gie clé de prise en charge de l’ar­thrite puis­qu’elle pro­tège les ar­ti­cu­la­tions en ren­for­çant les muscles et les tis­sus pé­ri­phé­riques. En fait, l’ac­ti­vi­té phy­sique « nour­rit » les ar­ti­cu­la­tions, car le car­ti­lage uti­lise leurs mou­ve­ments pour ab­sor­ber les nu­tri­ments et éli­mi­ner les dé­chets. La ges­tion du poids est éga­le­ment dé­ter­mi­nante. Chaque livre en trop per­due en­traîne une ré­duc­tion quatre fois plus grande de la charge exer­cée sur l’ar­ti­cu­la­tion du ge­nou au cours des ac­ti­vi­tés quo­ti­diennes.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.