Scène po­li­cière

L'Informateur - - REPORTAGE PHOTOS -

Mé­faits sur vé­hi­cules

Le 8 août der­nier, des ré­si­dents de Ri­vière-desP­rai­ries qui avaient lais­sé leur vé­hi­cule sta­tion­né pen­dant la nuit sur le bou­le­vard Saint-Jean Bap­tiste ont eu une mau­vaise sur­prise en se le­vant le ma­tin. Des dom­mages avaient été cau­sés à leur voi­ture, plus pré­ci­sé­ment sur la por­tière du pas­sa­ger en avant. Il s’agis­sait de trois bosses d’en­vi­ron 1 cm cha­cune. Les ré­si­dents se sont éga­le­ment aper­çus que la vitre de la por­tière ar­rière avait écla­té en rai­son d’un tir pro­ve­nant d’une ca­ra­bine à plombs. Le len­de­main de l’in­ci­dent, un autre ci­toyen constate que sa voi­ture est éga­le­ment en mau­vais état, la vitre du cô­té du con­duc­teur est en­tiè­re­ment fra­cas­sée. Per­sonne n’a été ar­rê­té jus­qu’à main­te­nant, tou­te­fois la po­lice est au cou­rant de la si­tua­tion et fait un sui­vi.

Ar­res­ta­tion dif­fi­cile

Le 11 août der­nier, à 3 h 45 du ma­tin, des ci­toyens de la 57e Ave­nue en­tendent un bruit stri­dent. Les po­li­ciers sont ap­pe­lés sur les lieux pour faire des vé­ri­fi­ca­tions. Une Toyo­ta Echo fon­cée est im­pli­quée dans un ac­ci­dent. Le con­duc­teur est tou­jours as­sis dans le vé­hi­cule, la por­tière est ou­verte et l’un des pro­prié­taires des autres voi­tures tou­chées dans l’ac­ci­dent échange des in­for­ma­tions avec lui. Les po­li­ciers pro­cèdent à des vé­ri­fi­ca­tions au­près de toutes les per­sonnes im­pli­quées dans l’ac­cro­chage et in­ter­pellent le con­duc­teur et de­man­dant ses pa­piers, ce quoi il ré­pond qu’il n’est pas saoul, qu’il re­vient d’une fête et qu’il a juste pris trois bières. En vé­ri­fiant son per­mis de conduire, les po­li­ciers réa­lisent que l’in­di­vi­du est sou­mis à la me­sure al­cool 0.

L’in­di­vi­du a su­bi un test d’al­coo­lé­mie qu’il a échoué. Les po­li­ciers se pré­parent à pro­cé­der à son ar­res­ta­tion, mais le ton lève et des per­sonnes ex­ternes à la si­tua­tion ar­rivent pour em­pê­cher les po­li­ciers d’ar­rê­ter le con­duc­teur. Trois jeunes hommes s’in­ter­posent entre les po­li­ciers et l’au­to­mo­bi­liste en criant et en bous­cu­lant les agents. Les hommes dé­gagent une forte odeur d’al­cool et agressent les po­li­ciers qui font ap­pel à des ren­forts pour réus­sir à contrô­ler la si­tua­tion. Des ac­cu­sa­tions de voies de fait ont été por­tées contre les agres­seurs qui ont fi­na­le­ment été ar­rê­tés et ils font face à des ac­cu­sa­tions d’en­trave au tra­vail des po­li­ciers.

Dé­cou­verte d’une plan­ta­tion de can­na­bis

Le 15 août der­nier, dans une ré­si­dence pri­vée si­tuée sur la 94e Ave­nue, le Ser­vice des in­cen­dies vé­ri­fie si les pro­prié­taires de la mai­son ont pris les me­sures de pré­ven­tion en cas d’in­cen­die, in­cluant l’en­tre­tien du dé­tec­teur de fu­mée. Les pro­prié­taires re­fusent l’en­trée aux vé­ri­fi­ca­teurs qui font ap­pel à la po­lice pour leur de­man­der de l’aide.

Une fois à l’in­té­rieur de la mai­son, les agents constatent une forte odeur de can­na­bis. Les po­li­ciers pro­cèdent à des vé­ri­fi­ca­tions au sous-sol de la mai­son où ils trouvent une cin­quan­taine de plantes de can­na­bis. Dans la cui­sine, deux sacs « de plas­tique » rem­plis de ha­schisch traî­naient dans l’évier. Les pro­prié­taires ont été ar­rê­tés pour pos­ses­sion de stu­pé­fiants dans le but d’en faire le tra­fic ain­si que de cul­ture de ma­ri­j­hua­na.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.