At­ten­tion aux bois­sons su­crées

L'Informateur - - PLAGE DE L’EST - Dr Martin Ju­neau Car­dio­logue

Qu’ont en com­mun : bois­sons ga­zeuses, éner­gi­santes, pour spor­tifs, thés et ca­fés gla­cés, smoo­thies, eaux vi­ta­mi­nées, cock­tails et autres punchs aux fruits ? Ils ap­par­tiennent tous à la ca­té­go­rie des bois­sons su­crées.

Pri­vi­lé­giez l’eau et bu­vez-en à vo­lon­té !

Chez l’adulte, la consom­ma­tion quo­ti­dienne d’un seul de ces breu­vages aug­mente de 27 % le risque de souf­frir d’obé­si­té ou d’em­bon­point (60 % chez l’en­fant) et de 40 % le risque de ma­la­die co­ro­na­rienne, sans ou­blier le risque deux fois plus éle­vé de dé­ve­lop­per un dia­bète de type 2. Les risques as­so­ciés à ces bois­sons jus­ti­fient la re­com­man­da­tion d’en boire le moins pos­sible.

Qu’en est-il du vrai jus ?

Si les jus faits de vrais fruits sont meilleurs pour la san­té, n’ou­bliez pas qu’ils contiennent tout de même de 26 à 28 grammes de sucre par tasse (250 ml). Même s’il s’agit de sucre na­tu­rel, il n’en de­meure pas moins que du sucre, c’est du sucre ! Ne dé­pas­sez donc pas 250 ml de jus par jour et bu­vez de l’eau, à vo­lon­té ! Une col­la­bo­ra­tion d’Élise La­tour, Dt.P, nu­tri­tion­niste.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.