Conduc­teur, at­ten­tion!

L'Informateur - - AVIS PUBLIC - Au­drey.gau­thier@tc.tc

La ren­trée sco­laire ayant of­fi­ciel­le­ment com­men­cé dans l’ar­ron­dis­se­ment Rivières-des-Prai­ries – Poin­teaux-Trembles, les po­li­ciers du poste de quar­tier 45 rap­pellent aux uti­li­sa­teurs de la route de res­ter vi­gi­lant.

Il y a cinq in­frac­tions liées au trans­port sco­laire dans le Code de la sé­cu­ri­té rou­tière. Par­mi celles-ci, plu­sieurs peuvent être coûteuses et avoir un im­pact im­por­tant sur un dos­sier de conduite.

Lorsque le conduc­teur d’un vé­hi­cule rou­tier s’ap­proche d’un au­to­bus ou d’un mi­ni­bus af­fec­té au trans­port d’éco­liers dont les feux rouges in­ter­mit­tents sont en fonc­tion ou lors­qu’il fait usage de son si­gnal d’ar­rêt obli­ga­toire, il doit s’im­mo­bi­li­ser à plus de cinq mètres de l’au­to­bus. S’il le croise ou le dé­passe, il est pas­sible d’une amende de 320 $ (soit 200 $, plus les frais) et d’une pé­na­li­té de neuf points d’in­ap­ti­tude.

Tou­te­fois, au­cune in­frac­tion n’est com­mise lorsque le conduc­teur croise à sens in­verse l’au­to­bus si un terre-plein ou une sé­pa­ra­tion phy­sique sur­éle­vée, comme une clô­ture, sé­pare les deux vé­hi­cules.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.