Ba­by-boomer : por­trait d’une gé­né­ra­tion

L'Informateur - - DOSSIER DU MOIS - So­phie Ga­gnon Source : Heb­dos Concept

Pour qu’il y ait un ba­by-boom, il faut une hausse sou­daine et si­gni­fi­ca­tive des nais­sances. C’est ce qui s’est pro­duit au Ca­na­da à la fin de la Se­conde Guerre mon­diale. Entre 1945 et 1946, on a en­re­gis­tré la plus forte hausse du nombre de nais­sances, soit 15 %. C’était le dé­but du ba­by-boom. À par­tir de 1961, une baisse du nombre de nais­sances a com­men­cé à se faire sen­tir. Puis, entre 1964 et 1965, on a connu une baisse de 8 %, mar­quant la fin de cette pé­riode. Du­rant les 20 an­nées de cette ex­plo­sion dé­mo­gra­phique, le nombre moyen d’en­fants par femme était de 3,7. Il n’est plus que de 1,7 ces der­nières an­nées!

Se­lon les don­nées de 2011, les ba­by-boo­mers frôlent le nombre de 10 mil­lions au Ba­by-boomer. Voi­là un mot qui est sur toutes les lèvres, tant la place de cette gé­né­ra­tion est im­por­tante dans la so­cié­té. Mais qui au juste peut por­ter cette éti­quette? Ca­na­da et re­pré­sentent 28,6 % de la po­pu­la­tion du pays, sui­vis de près par la gé­né­ra­tion de leurs en­fants, nés entre 1972 et 1992, qui comptent pour 27,3 % des Ca­na­diens. La gé­né­ra­tion Z, aus­si ap­pe­lée «gé­né­ra­tion In­ter­net», soit les per­sonnes nées entre 1993 et 2011, vient au troi­sième rang avec 21,9 % de la po­pu­la­tion.

Les ba­by-boo­mers au­ront tous fran­chi le cap des 65 ans en 2031. À ce mo­ment-là, 23 % de la po­pu­la­tion ca­na­dienne se­ra consti­tuée de per­sonnes âgées, com­pa­ra­ti­ve­ment à en­vi­ron 15 % en 2011. La py­ra­mide des âges, au Ca­na­da, n’au­ra ja­mais eu cette forme au­pa­ra­vant...

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.