Vieillis­se­ment ac­tif : mode d’em­ploi

L'Informateur - - DOSSIER DU MOIS - So­phie Ga­gnon Source : Heb­dos Concept

Dans le mot « vieillir » , il y a « vie » . L’ex­pres­sion «vieillis­se­ment ac­tif», de plus en plus po­pu­laire, est donc char­gée de sens. Ce concept in­clut toutes sortes de fa­çons de res­ter bran­ché sur la vie mal­gré l’avan­cée en âge, sur les plans pro­fes­sion­nel, fa­mi­lial, so­cial et per­son­nel. Voi­ci comment. Être ac­tif peut se tra­duire par une pré­sence in­in­ter­rom­pue sur le mar­ché du tra­vail, à temps plein ou par­tiel, le dé­but d’une se­conde car­rière à l’heure de la re­traite, etc. Ce­la peut aus­si vou­loir dire une autre forme d’en­ga­ge­ment, le bé­né­vo­lat, per­met­tant de prendre une part tout aus­si ac­tive à la vie de la com­mu­nau­té, mais au­tre­ment. Les boo­mers peuvent no­tam­ment mi­li­ter au sein d’or­ga­nismes de dé­fense des droits des per­sonnes âgées, de fa­çon à ren­for­cer la chaîne de so­li­da­ri­té vi­sant à en­rayer des fléaux de so­cié­té comme la mal­trai­tance, l’âgisme, la pau­vre­té, l’ex­clu­sion so­ciale, etc.

Cette fa­çon idéale de vieillir in­clut éga­le­ment une par­ti­ci­pa­tion si­gni­fi­ca­tive à la vie fa­mi­liale. En ef­fet, les boo­mers doivent de­meu­rer les pi­liers de leur fa­mille tout au long de leur vie et, ain­si, être des mo­dèles pour les gé­né­ra­tions mon­tantes, no­tam­ment par leur dé­voue­ment à titre de proches aidants.

Le vieillis­se­ment ac­tif, c’est aus­si prendre toutes les me­sures qui s’im­posent pour de­meu­rer au­to­nome, chez soi, le plus long­temps pos­sible. Cette au­to­no­mie passe no­tam­ment par la pra­tique de loi­sirs ac­tifs, c’est-à-dire des sports, des voyages, des ac­ti­vi­tés ré­créa­tives et cultu­relles, qui contri­buent au main­tien d’une bonne san­té phy­sique et men­tale.

Alors, êtes-vous prêt à re­le­ver le dé­fi du vieillis­se­ment ac­tif?

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.