Faits pour se re­po­ser, les voyages? Pas pour les boo­mers!

L'Informateur - - DOSSIER DU MOIS - So­phie Ga­gnon Source : Heb­dos Concept

Les ba­by-boo­mers voyagent beau­coup et à leur ma­nière. Des va­cances pour se re­po­ser? Ja­mais de la vie. Le tou­risme leur sert plu­tôt à s’épa­nouir et à ajou­ter des mo­ments in­ou­bliables à leur col­lec­tion, de plu­sieurs fa­çons. Cou­leur pas­sion : Sou­vent, les voyages sont pour eux une fa­çon de nour­rir leurs pas­sions. Ils aiment per­fec­tion­ner leur es­pa­gnol en Amé­rique la­tine, re­le­ver le dé­fi d’es­ca­la­der le Ki­li­man­ja­ro ou dé­cou­vrir les Ca­lanques fran­çaises en kayak.

En couple, en groupe ou en fa­mille : Lors­qu’ils voyagent en couple, ils re­cherchent de l’in­ti­mi­té et du ro­man­tisme, mais loin des cli­chés. Ils ac­ceptent aus­si de se joindre à des groupes res­treints de per­sonnes ayant en com­mun la même pas­sion, dans un but de dé­cou­verte. Il est aus­si prio­ri­taire dans leurs va­leurs de pas­ser du temps de qua­li­té avec leurs en­fants et pe­tits-en­fants.

Au­tre­ment : Les pays émer­gents piquent leur cu­rio­si­té bien plus que les des­ti­na­tions tra­di­tion­nelles. Ils n’hé­sitent pas non plus à es­sayer de nou­velles for­mules : échange de mai­sons, tou­risme so­li­daire, etc.

Un luxe au­then­tique : Pour eux, le luxe n’est pas uni­que­ment un re­pas dans un res­tau­rant étoi­lé, mais aus­si la pos­si­bi­li­té de vivre des ex­pé­riences au­then­tiques, exo­tiques et uniques.

Cap sur la san­té : Leur sou­ci de la san­té étant cons­tant, ils sont friands des spas, des sé­jours axés sur la spiritualité ou le bien-être, des for­faits met­tant l’ac­cent sur la re­mise en forme, etc. Les ba­by-boo­mers veulent voya­ger pen­dant des an­nées en­core et prennent les moyens pour y ar­ri­ver!

De ma­nière gé­né­rale, les pays émer­gents piquent la cu­rio­si­té des ba­by-boo­mers bien plus que les

des­ti­na­tions tra­di­tion­nelles.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.