Mar­cel Cô­té veut re­lan­cer le sec­teur ma­nu­fac­tu­rier

Al­lo­cu­tion de­vant les membres de la CCEM

L'Informateur - - ÉLECTIONS MUNICIPALES 2013 - Steve.ca­ron@tc.tc

« Mon­tréal se dés­in­dus­tria­lise. Si des ac­tions fermes ne sont pas prises ra­pi­de­ment, Mon­tréal va conti­nuer à perdre des em­plois bien ré­mu­né­rés et pour­rait même man­quer des oc­ca­sions im­por­tantes pour son dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique dans des sec­teurs in­no­vants et por­teurs d’ave­nir », a dé­cla­ré Mar­cel Cô­té, chef de Coa­li­tion Mon­tréal – Mar­cel Cô­té, lors d’une al­lo­cu­tion de­vant la Chambre de com­merce de l’est de Mon­tréal (CCEM).

Le can­di­dat à la mai­rie de Mon­tréal sou­haite que l’Est oc­cupe une place im­por­tante dans le dé­ve­lop­pe­ment de Mon­tréal.

« Nous de­vons re­bâ­tir notre éco­no­mie et ce­la passe par le savoir et la créa­ti­vi­té. À ce cha­pitre, nous avons de beaux exemples de réus­site. Il faut mul­ti­plier ces réus­sites.

L’in­dus­trie pé­tro­chi­mique offre plu­sieurs oc­ca­sions, telles que les pro­cé­dés is­sus de la chi­mie verte qui sont uti­li­sés pour le trai­te­ment des sols et des dé­chets ou pour créer des pro­duits bio­dé­gra­dables, que le can­di­dat sou­haite mettre de l’avant.

« On peut même pen­ser aux na­no­tech­no­lo­gies. Ce sont des in­dus­tries qui per­met­traient à Mon­tréal de se dis­tin­guer et de se po­si­tion­ner dans l’éco­no­mie de de­main.

« L’Est est l’en­droit tout dé­si­gné pour ça. L’Est a les ter­rains et la main-d’oeuvre né­ces­saires. Il faut dé­con­ta­mi­ner les ter­rains vacants (par­ti­ci­pa­tion fi­nan­cière du gou­ver­ne­ment du Qué­bec grâce au pro­gramme Cli­matSol), in­ves­tir dans les in­fra­struc­tures (égouts et aque­ducs) et fa­ci­li­ter la mo­bi­li­té de la main-d’oeuvre par des moyens de trans­port col­lec­tif ef­fi­caces »

Les en­tre­pre­neurs doivent pou­voir comp­ter sur des axes rou­tiers qui per­mettent de désen­cla­ver l’Est, dit M. Cô­té.

Le pro­lon­ge­ment du bou­le­vard de l’As­somp­tion et les deux nou­velles en­trées sur l’au­to­route 25 pour ac­cé­der au port de Mon­tréal sont des pro­jets qui doivent se réa­li­ser le plus ra­pi­de­ment pos­sible, se­lon le can­di­dat à la mai­rie.

Pour sou­te­nir concrè­te­ment le sec­teur in­dus­triel, la Coa­li­tion Mon­tréal – Mar­cel Cô­té a rap­pe­lé son en­ga­ge­ment à créer des pro­grammes d’aide fi­nan­cière ef­fi­caces.

« Le pro­gramme PR@M-Est, do­té de 1 M$ chaque an­née pour la pé­riode 2014-2017, est un pas dans la bonne di­rec­tion. Nous al­lons éga­le­ment re­con­duire le pro­gramme PR@M-In­dus­trie. En 2009, les in­ves­tis­se­ments de 25 M$ ont gé­né­ré 160 M$ d’in­ves­tis­se­ments pri­vés ré­par­tis entre 40 pro­jets ci­blés. Ce sont des pro­grammes ef­fi­caces dont les re­tom­bées sont im­por­tantes pour Mon­tréal. Il ne faut pas s’en pri­ver », ajoute Mi­chel Tay­lor, can­di­dat de la coa­li­tion à la mai­rie de l’ar­ron­dis­se­ment de Ri­vière- des- Prai­ries – Pointe-aux-Trembles.

(Photo: pa­co­pho­to.ca)

Mar­cel Cô­té, can­di­dat à la mai­rie de la Ville de Mon­tréal, lors de son al­lo­cu­tion de­vant les membres de la Chambre de com­merce de l’est de Mon­tréal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.