Êtes-vous à risque de ma­la­die car­dio­vas­cu­laire ?

L'Informateur - - LE 9 NOVEMBRE - Dr Mar­tin Ju­neau Car­dio­logue

Sa­viez-vous que se­lon l’Or­ga­ni­sa­tion mon­diale de la San­té, les ma­la­dies car­dio­vas­cu­laires sont la pre­mière cause de mor­ta­li­té dans le monde ? De nom­breux fac­teurs de risque peuvent mettre votre san­té car­dio­vas­cu­laire en dan­ger. Cer­tains de ces fac­teurs sont non mo­di­fiables et d’autres mo­di­fiables. Par­mi les fac­teurs de risque mo­di­fiables on re­trouve : le ta­ba­gisme, l’in­ac­ti­vi­té phy­sique, l’em­bon­point (sur­tout à l’ab­do­men), le dia­bète, la ten­sion ar­té­rielle éle­vée, le cho­les­té­rol et le stress.

De­man­dez à votre médecin de fa­mille d’éva­luer votre risque de ma­la­die car­dio­vas­cu­laire.

Voi­ci des stra­té­gies ga­gnantes pour ré­duire ces risques : ces­ser de fu­mer, bien man­ger, pra­ti­quer ré­gu­liè­re­ment de l’ac­ti­vi­té phy­sique, gar­der un poids san­té et bien gé­rer son stress. Vous êtes da­van­tage à risque si un membre de votre fa­mille im­mé­diate (pa­rents, frères, soeurs) a été vic­time d’un in­farc­tus. Le risque aug­mente aus­si avec l’âge, sur­tout chez les hommes de plus de 45 ans et les femmes de 55 ans et plus. L’hé­ré­di­té, le sexe et l’âge sont donc des fac­teurs non mo­di­fiables. Si ce­la vous in­quiète, de­man­dez à votre médecin de fa­mille ou un autre pro­fes­sion­nel de la san­té (phar­ma­cien, in­fir­mière, nu­tri­tion­niste) d’éva­luer votre risque de ma­la­die car­dio­vas­cu­laire.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.