Bos­co­ville 2000 main­te­nant EN ONDES!

L'Informateur - - LA UNE - ● re­dac­tion_est@tc.tc

Le centre d’in­no­va­tion et de dé­ve­lop­pe­ment des pra­tiques liées à l’adap­ta­tion so­ciale, la ré­adap­ta­tion et la mo­bi­li­sa­tion jeu­nesse, Bos­co­ville 2000, lan­çait ré­cem­ment son pro­jet Ci­té­coute.ca, une we­bra­dio qui ré­pond aux be­soins d’ex­pres­sion et de par­tage des jeunes par le biais d’ac­ti­vi­tés édu­ca­tives sti­mu­lantes re­liées à la ra­dio. Ces ac­ti­vi­tés sont of­fertes à la sta­tion 7, un bâ­ti­ment spé­cia­le­ment amé­na­gé pour re­créer l’uni­vers d’une ra­dio pro­fes­sion­nelle à Bos­co­ville 2000.

Au pro­gramme des ac­ti­vi­tés ra­dio­pho­niques, nous re­trou­vons quatre offres de ser­vices pour dif­fé­rentes clien­tèles : la vi­site édu­ca­tive : un par­cours vers l’en­re­gis­tre­ment d’une his­toire pour les 5e et 6e an­nées du pri­maire; le camp d’été 2014 : une im­mer­sion dans l’uni­vers de la ra­dio étu­diante pour les élèves de 3e et 4e se­con­daire, il s’agit d’une offre de ser­vices qui s’étend sur l’en­semble des écoles se­con­daires du Qué­bec; des ate­liers ra­dio : soit 10 ate­liers per­met­tant aux 16 à 29 ans d’explorer l’uni­vers de la

ra­dio sous tous ses angles et le co­mi­té jeunes : Les 13 à 21 ans dé­ve­loppent des pro­jets tels la pro­duc­tion d’une émis­sion de ra­dio qui se nomme « Passe le mi­cro » de Aà Z (ani­ma­tion, re­por­tages, mise en ondes).

Jules Ju­nior fait par­tie des sept jeunes qui par­ti­cipent au co­mi­té jeunes. Ar­tiste dans l’âme, ce­lui qui sou­haite éven­tuel­le­ment faire car­rière pro­fes­sion­nelle dans le rap conscient pro­fite de son ex­pé­rience comme re­la­tion­niste et ani­ma­teur à Ci­té­coute.ca pour vé­hi­cu­ler son art. « Je ne crains pas d’être éven­tuel­le­ment in­vi­té à une émis­sion de ra­dio puisque cette ex­pé­rience m’au­ra tout don­né pour que je me sente bien à l’aise de­vant une console. D’autre part, comme j’ai l’ha­bi­tude de pas­ser beau­coup de temps seul à jouer de la gui­tare et com­po­ser des chan­sons, le co­mi­té jeunes m’ap­prend à tra­vailler en équipe et à me tailler une place au sein de cette com­mu­nau­té », de com­men­ter le jeune adulte de 20 ans.

« De­puis la mise sur pied du pro­jet, nous consta­tons un fort en­goue­ment de la part du mi­lieu sco­laire et des jeunes pro­ve­nant de l’est de Mon­tréal, par­tage le res­pon­sable de Ci­té­coute. ca, Ma­rio Le­mieux. À ce jour, plus de 250 jeunes ont par­ti­ci­pé au pro­jet qui conti­nue d’ailleurs de sus­ci­ter l’in­té­rêt puisque la Com­mis­sion sco­laire de la Pointe-de-l’Île a si­gné une en­tente avec Bos­co­ville 2000 pour per­mettre à plus de 1000 jeunes de vivre l’ex­pé­rience des vi­sites édu­ca­tives au pri­maire, et ce, pour les deux pro­chaines an­nées. De plus, dans le cadre des ate­liers ra­dio, un nou­veau par­te­na­riat s’est dé­ve­lop­pé avec l’école se­con­daire Ca­lixa-La­val­lée et la Mai­son de la culture de RDP », ter­mine M. Le­mieux, en as­su­rant que l’on peut dé­jà confir­mer les bé­né­fices d’un tel pro­jet.

In­fo et écoute en ligne de di­vers en­re­gis­tre­ments : ci­te­coute.ca.

(gra­cieu­se­té)

À Bos­co­ville 2000, on a amé­na­gé spé­cia­le­ment un bâ­ti­ment pour re­créer l’uni­vers d’une ra­dio pro­fes­sion­nelle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.