À 70 ans, ils ont fou­lé le tour de l’île à pied

Un couple du quar­tier réus­sit « un ex­ploit »

L'Informateur - - NEWS - Va­le­rie R. Car­bon­neau

Le 1er sep­tembre der­nier, Lyse Ros­si­gnol, 69 ans, et Ro­nald Bou­chard, 71 ans, bou­claient la boucle d’une grande marche en­tre­prise plu­sieurs mois plus tôt. Le 11 avril 2012, ils fou­laient le pre­mier seg­ment de ce qui s’est fi­na­le­ment avé­ré être un tour de l’île de Mon­tréal en 135 km; 210 km au to­tal si l’on tient compte des re­tours vers l’au­to. Ce jour-là, après avoir sta­tion­né la voi­ture bou­le­vard Lan­ge­lier, à l’in­ter­sec­tion du bou­le­vard Gouin, ils sont par­tis tout bon­ne­ment vers l’ouest. Ils ont mar­ché ain­si jus­qu’à la rue Al­fred avant de faire de­mi-tour et ain­si re­ga­gner l’au­to.

Le couple qui avait adop­té la marche comme moyen de faire de l’exer­cice de­puis quelques an­nées avait été agréa­ble­ment sur­pris, lors de cette pro­me­nade, de dé­cou­vrir de tout pe­tits parcs en­cla­vés sur le cô­té ri­vière, le genre de choses que l’on ne re­marque gé­né­ra­le­ment pas lorsque nous condui­sons, pré­cise M. Bou­chard. Deux jours plus tard, Ro­nald eut l’idée de re­prendre la marche à par­tir de la rue Al­fred. Cette fois, ils ont mar­ché jus­qu’à Pie-IX. C’est ain­si qu’est née l’idée d’un pé­riple à pied au­tour de l’île, le dé­fi et la curiosité aug­men­tant à me­sure de leur pro­gres­sion, si bien qu’ils at­tei­gnirent, en sep­tembre 2012, Sainte-Anne-De-Bel­le­vue.

Au cours du mois de sep­tembre, Ro­nald res­sen­tait un ma­laise à la poi­trine. Ils durent mettre le pro­jet sur la glace. « Le 17 dé­cembre 2012, je su­bis­sais une opé­ra­tion à coeur ouvert à l’Ins­ti­tut de Car­dio­lo­gie de Mon­tréal pour un triple pon­tage. Le 7 avril de cette an­née, nous avons re­pris notre pé­riple là où nous l’avions in­ter­rom­pu, mar­chant cette fois vers l’est le long du Saint-Laurent. Le 7 août, nous avons at­teint la pointe du bout de l’île, à Pointe-aux-Trembles, re­com­men­çant à mar­cher vers l’ouest le long de la ri­vière des Prai­ries pour fi­na­le­ment re­joindre l’in­ter­sec­tion Gouin-Lan­ge­lier, le 1er sep­tembre der­nier. »

Même s’ils n’ont cer­tai­ne­ment pas la pré­ten­tion d’être des ath­lètes, Lyse et Ro­nald consi­dèrent en toute hu­mi­li­té la réa­li­sa­tion de leur tour de l’île en 46 sor­ties comme un ex­ploit. « Nous mar­chions gé­né­ra­le­ment 5 km par sor­tie, qui du­rait en­vi­ron une heure de marche. Sou­vent, nous ap­por­tions notre lunch en ban­dou­lière et fai­sions une pause à mi-par­cours. Si les pre­mières sor­ties étaient im­pro­vi­sées, nous avons ra­pi­de­ment com­men­cé à pla­ni­fier les sui­vantes. Nous étions in­for­més au dé­part de chaque étape de la mé­téo, de notre des­ti­na­tion et de l’iti­né­raire pré­vu, en plus du moyen par le­quel nous étions pour re­ve­nir à l’au­to; en au­to­bus, à pied ou grâce à la gé­né­ro­si­té des pa­rents ou amis. Nous avions comme règle de base de mar­cher le plus près pos­sible de l’eau, em­prun­tant ain­si les parcs et les pistes cy­clables ou pié­ton­nières. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.