Les gangs de rues à Mon­tréal en chiffres

L'Informateur - - NEWS - Alice.braud@tc.tc

Se­lon les chiffres du SPVM, lors­qu’on cu­mule le nombre de crimes re­liés aux gangs de rue, on note une aug­men­ta­tion pro­gres­sive des dé­lits, pas­sant de 457 en 2001 à 629 en 2006, avant de di­mi­nuer à 598 en 2007. Nous n'avons pas réus­si à ob­te­nir de don­nées plus ré­centes.

L’évo­lu­tion se­lon l’âge dé­montre par contre qu’il y a une cri­mi­na­li­té à la hausse chez les adultes, mais à la baisse chez les jeunes. Même si les jeunes sont très pré­sents dans les crimes re­liés aux gangs de rue, ces crimes n’oc­cupent qu’une pe­tite par­tie de la cri­mi­na­li­té ju­vé­nile.

En ef­fet, en 2007, on es­time à 10% la pro­por­tion des crimes vio­lents com­mis par les jeunes qui sont as­so­ciés aux gangs de rue.

En 2007, pour l’en­semble de la Ville de Mon­tréal, le taux de cri­mi­na­li­té ju­vé­nile, tel que le SPVM le cal­cule, est de 15,50 pour 1000 jeunes. Pour Ri­vière-des-Prai­ries, la moyenne se si­tue entre 15,50 et 33/ 1000 contre com­pa­ra­ti­ve­ment à 72,9 / 1000 dans Ville-Ma­rie Est. (SPVM)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.