Scène po­li­cière

L'Informateur - - NEWS - Alice.braud@tc.tc

UNE OPÉ­RA­TION NA­TIO­NALE DE CONTRÔLE SUR L’AL­COOL AU VO­LANT

Dans le cadre d’une opé­ra­tion na­tio­nale du contrôle de l’al­cool au vo­lant, les po­li­ciers de Ri­vière-des-Prai­ries n’ont re­le­vés au­cun in­ci­dent du­rant les nuits du 1er et 5 dé­cembre. Cette opé­ra­tion na­tio­nale a pour but de ren­for­cer la vi­gi­lance des conduc­teurs.

Dans le cadre de l’opé­ra­tion VAC­CIN ( vé­ri­fi­ca­tion ac­crue de la ca­pa­ci­té de conduite d’in­ter­ven­tion na­tio­nale), pl­lus de 1300 contrôles se­ront ef­fec­tués à tra­vers la pro­vince du­rant le mois de dé­cembre). À Ri­vière-des-Prai­ries, 500 vé­hi­cules ont été contrô­lés dans les nuits du 1er et du 5 dé­cembre entre 23 h 30 et 1 h du ma­tin rue Ar­mand-Bom­bar­dier et Blaise-Pas­cal. Au­cun conduc­teur n’a été ar­rê­té du­rant ces in­ter­ven­tions.

« Nous te­nons à fé­li­ci­ter les Prai­ri­vois pour leur bonne conduite en ma­tière d’al­cool au vo­lant. L’an pas­sé, il me semble que l’on a ar­rê­té seule­ment deux per­sonnes du­rant ces opé­ra­tions, ce qui est re­la­ti­ve­ment peu et nous nous en ré­jouis­sons », com­mente Nor­man Se­guin, agent so­cio­com­mu­nau­taire.

Si les po­li­ciers ne dis­posent pas d’ap­pa­reil leur per­met­tant de dé­tec­ter la pré­sence de drogue dans le sang, ceux-ci ont re­çu des for­ma­tions pour dé­tec­ter les signes pré­cur­seurs d’une per­sonne ayant consom­mé des sub­stances illi­cites.

« On parle de com­por­te­ment psy­cho­neu­ro­lo­gique, par exemple, des réac­tions vi­sibles dans les pu­pilles ou en­core dans le dé­bit des pa­roles », ex­plique M. Se­guin.

Da­van­tage de sen­si­bi­li­sa­tion

Les conduc­teurs sont da­van­tage sen­si­bi­li­sés aux dan­gers de l’al­cool au vo­lant. Les jeunes, qui n’ont le droit à au­cune to­lé­rance d’al­cool au vo­lant, sont de plus en plus res­pon­sables, se­lon les ob­ser­va­tions de M. Se­guin

« C’est cer­tain qu’avec les Fêtes, les gens sont plus em­preints à consom­mer et à fê­ter, mais les gens savent au­jourd’hui, que plu­sieurs op­tions s’offrent à eux pour ren­trer de fa­çon sé­cu­ri­taire. Ils peuvent uti­li­ser le taxi, le trans­port en com­mun ou un vé­hi­cule dé­si­gné.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.