Vic­time d’une ven­det­ta à Ri­vière-des-prai­ries

Un meurtre re­lié à une dis­pute au Hon­du­ras

L'Informateur - - PE­TITES AN­NONCES CLAS­SÉES - (S.A.-R.)

Se­lon ce qu’a rap­por­té La Presse le 16 dé­cembre, le meurtre du 14 no­vembre der­nier se­rait re­lié à une dis­pute agraire sur­ve­nue il y a plu­sieurs an­nées au Hon­du­ras. So­nia Mar­len Ra­mos Montes a été as­sas­si­née de­vant son ap­par­te­ment de la rue An­dré-Am­père, alors qu’elle se di­ri­geait vers son vé­hi­cule.

Elle ne se­rait pas l’unique membre de sa fa­mille à avoir été as­sas­si­née à la suite de ce conflit en terre hon­du­rienne. Son cou­sin a été éli­mi­né en 2010, dans le quar­tier SaintMi­chel, et son frère a éga­le­ment été bles­sé. Plus de 15 membres de sa fa­mille au­raient été as­sas­si­nés, se­lon l’ar­ticle du jour­na­liste Da­vid San­terre, et au­tant de bles­sés par balle. Elle au­rait été té­moin du meurtre de ses pa­rents, dans son pays na­tal.

En 2007, elle est ar­ri­vée au Ca­na­da, par le poste fron­ta­lier de La­colle et y a de­man­dé le sta­tut de ré­fu­gié.

Ques­tion­né à pro­pos des al­lé­ga­tions de ven­det­ta, le ser­vice de po­lice de Mont­réal n’a pas vou­lu s’avan­cer. « Je ne peux m’avan­cer aus­si loin que ça, in­dique Da­ny Ri­cher, porte-pa­role du SPVM. C’est tou­jours sous en­quête, il n’y a pas eu d’ar­res­ta­tions. Ça conti­nue, plu­sieurs dé­marches sont en­tre­prises, mais je ne peux pas al­ler plus loin que ça. »

La dame, âgée de 31 ans, de­meu­rait à Ri­vière-desP­rai­ries de­puis quelques se­maines. Ses en­fants, âgés de 7 et 11 ans, ont été pris en charge par la Di­rec­tion de la pro­tec­tion de la jeu­nesse (DPJ). La DPJ n’a pas re­tour­né nos ap­pels au mo­ment de mettre sous presse.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.