La glace fait craindre le pire aux aînés

L'Informateur - - LA UNE - Alice.braud@tc.tc

L’hi­ver, bon nombre de per­sonnes âgées n’osent plus sor­tir de chez elles, de peur de glis­ser sur les trot­toirs ge­lés. Les per­sonnes de plus de 65 ans sont nom­breuses à tom­ber et leurs chutes peuvent en­traî­ner des bles­sures graves.

L’ar­ron­dis­se­ment de Ri­vière-des-Prai­riesPointe-aux-Trembles peut se fé­li­ci­ter de la ra­pi­di­té de son dé­nei­ge­ment. En ef­fet, du­rant les tem­pêtes de neige de fin d’an­née, Ri­vière-desP­rai­ries a été par­mi les pre­miers ar­ron­dis­se­ments à avoir été dé­nei­gés.

« De­puis l’an­née der­nière, on a aug­men­té de 2 à 12 % la quan­ti­té de neige souf­flée sur les ter­rains vagues de la Ville, ce qui coûte moins cher et per­met d’être plus ra­pide. Avant, toute la neige était ra­mas­sée par ca­mion. Après les tem­pêtes comme on avait dé­nei­gé ra­pi­de­ment, avec le re­doux, les quelques cen­ti­mètres de neige qui sont tom­bés ont fon­du puis re­ge­lé, ce qui a ren­du les trot­toirs glis­sants. Mais c’est cir­cons­tan­ciel », évoque Ma­thieu Cam­pion, l’at­ta­ché po­li­tique de la mai­resse Chan­tal Rou­leau.

Pour la pé­riode du 1er no­vembre 2013 au 14 jan­vier 2014, l’ar­ron­dis­se­ment a re­çu 503 de­mandes concer­nant des trot­toirs ou des chaus­sées glis­santes. Ain­si, 129 de­mandes pour les opé­ra­tions de dé­nei­ge­ment rues et trot­toirs; 222 pour des chaus­sées glis­santes et 125 pour des trot­toirs glis­sants.

Des chutes

Se­lon un do­cu­ment ré­di­gé par le mi­nis­tère de la San­té et des Ser­vices so­ciaux, en 2008, les chutes sur la glace et la neige re­pré­sen­taient 17% des chutes des per­sonnes âgées. Au Qué­bec en 2008, on a dé­nom­bré 40 000 per­sonnes âgées qui sont tom­bées. Les chutes peuvent sur­ve­nir à toute sai­son, mais elles sont prin­ci­pa­le­ment dues à des glis­sades sur des sur­faces gla­cées.

En hi­ver, ce sont les chutes sur la glace ou la neige qui re­pré­sentent la cause la plus fré­quente se­lon l’en­quête du mi­nis­tère de la San­té et des Ser­vices so­ciaux. Tou­jours se­lon la même recherche, en 2004, les dé­penses to­tales, di­rectes et in­di­rectes, liées aux chutes chez les per­sonnes de 65 ans et plus s’éle­vaient à près de 370 M.$ au Qué­bec.

Pour évi­ter des glis­sades sur les trot­toirs l’hi­ver, et as­su­rer la sé­cu­ri­té des ci­toyens, par­ti­cu­liè­re­ment des per­sonnes âgées, l’ar­ron­dis­se­ment de Ri­vière- des- Prai­ries- Pointe- auxT­rembles dé­ve­loppe un plan prio­ri­taire de dé­nei­ge­ment pri­vi­lé­giant les en­droits les plus fré­quen­tés.

« On a un plan d’in­ter­ven­tion ré­gu­lier qui prio­rise les en­droits po­pu­leux comme les centres de la pe­tite en­fance, les ré­si­dences de per­sonnes âgées, les CLSC. Là où les per­sonnes sont plus sus­cep­tibles de tom­ber.

C’est sûr que l’on ne peut pas avoir un ins­pec­teur à chaque coin de rue, alors on in­vite les gens à com­po­ser le 311 quand il y a des pro­blé­ma­tiques par­ti­cu­lières ou quand les trot­toirs sont glis­sants, pour ten­ter de prio­ri­ser ces sec­teurs dan­ge­reux », ex­plique M. Cam­pion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.