L'un des quar­tiers avec le plus haut taux d'in­ac­ces­si­bi­li­té aux fruits et lé­gumes

L'Informateur - - PROLONGATION DE LA LIGNE BLEUE DANS L’EST - La suite à lire sur www.lin­for­ma­teurrdp.com

D’après des études me­nées par la CDC-RDP, les sec­teurs qui pré­sentent des taux de dé­fa­vo­ri­sa­tion éle­vés sont aus­si ceux qui pré­sentent un in­dice d’ac­ces­si­bi­li­té aux fruits et lé­gumes les plus faibles. En ef­fet, les sec­teurs où l’on dé­nombre le plus de com­merces de proxi­mi­té ne sont pas ceux ha­bi­tés par les po­pu­la­tions à plus faible re­ve­nu.

Afin de re­mé­dier à ce dé­sert ali­men­taire au­quel est confron­té Ri­vière-des-Prai­ries, dif­fé­rents or­ga­nismes de l’ar­ron­dis­se­ment pro­posent des so­lu­tions pour of­frir des fruits et lé­gumes frais aux ré­si­dents.

Les lun­dis soirs, au Centre Lo­cal d’Ini­tia­tives Com­mu­nau­taires (CLIC), des fa­milles viennent cher­cher des pa­niers d’ali­men­ta­tion dont no­tam­ment des fruits et lé­gumes frais. Un moyen pour cette po­pu­la­tion d’avoir un ac­cès plus fa­cile et moins cher à la nour­ri­ture.

« Je viens ici, prin­ci­pa­le­ment parce que j’ai de faibles re­ve­nus. Ici, j’ai ac­cès à des fruits et des lé­gumes frais, des to­mates, des oi­gnons des lai­tues et des fruits. Dans le quar­tier, le prix des fruits et lé­gumes est trop cher », avoue Ilis Pé­rez.

D’autres or­ga­nismes pro­posent des dé­pan­nages ali­men­taires, des cui­sines col­lec­tives ou des dî­ners col­lec­tifs. L’Éco-quar­tier est un point de chute pour des pa­niers de lé­gumes bio­lo­giques. Un pro­jet de jar­din col­lec­tif (Les jar­dins Ska­wa­no­ti) per­met­tant aux ré­si­dents d’avoir ac­cès à des fruits et des lé­gumes frais est en cours.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.