Ai­mer les voi­tures au fé­mi­nin

L'Informateur - - AUTOMOBILE -

En 2014, qu’est-ce qui at­tire les dames quand il s’agit de voi­tures? Ça va au-de­là du dis­cours ha­bi­tuel des “chars de femmes” comme les Mia­ta, Bet­tle ou MI­NI. De nos jours, la femme mo­derne a éta­bli ses propres cri­tères de sé­lec­tion dans ce qu’elle re­cherche pour un vé­hi­cule, ba­sé évi­dem­ment sur un in­té­rêt plus ou moins mar­qué pour l’in­dus­trie. Alors que re­garde-t-elle au juste, cette clien­tèle fé­mi­nine?

Le look

Ce­la peut pa­raître cli­ché, mais le re­gard cri­tique fé­mi­nin peut avoir une ré­per­cus­sion non né­gli­geable sur ses choix. En ef­fet, l’as­pect es­thé­tique est im­por­tant pour cette clien­tèle. Que ce soit pour les vê­te­ments, les ac­ces­soires ou la dé­co­ra­tion in­té­rieure, elles aiment ce qui est beau. C’est le cas aus­si des voi­tures. Il a même été dé­mon­tré que le de­si­gn d’une au­to­mo­bile a un im­pact émo­tif sur l’ache­teuse. Les courbes or­ga­niques des plus ré­cents styles es­thé­tiques adop­tés chez les fa­bri­cants y sont pour quelque chose. Pas éton­nant d’ailleurs que les Al­le­mandes, entre autres, aient la cote au­près de la clien­tèle fé­mi­nine.

Les tech­no­lo­gies

Les tech­no­lo­gies sont de­ve­nues pour plu­sieurs un in­dis­pen­sable en voi­ture. Si les pu­ristes s’in­té­ressent plus à la mé­ca­nique de l’au­to­mo­bile, une ma­jo­ri­té de la clien­tèle fé­mi­nine a une pré­fé­rence pour l’or­di­na­teur et le ta­bleau de bord. On pense donc à la connec­ti­vi­té Blue­tooth, au na­vi­ga­teur GPS, aux prises USB, etc. La pos­si­bi­li­té d’écou­ter sa mu­sique, de char­ger son té­lé­phone et d’ob­te­nir des di­rec­tions ef­fi­ca­ce­ment fait par­tie des cri­tères de sé­lec­tion pour plu­sieurs femmes. Mais l’in­té­rêt pour les tech­no­lo­gies ne se li­mite pas qu’aux di­ver­tis­se­ments. Il sem­ble­rait que les ou­tils de sé­cu­ri­té de­viennent un nou­veau fac­teur dé­ter­mi­nant pour le choix des clientes. Ca­mé­ra de re­cul, dé­tec­teurs de proxi­mi­té et d’angles morts, etc. Les femmes aiment se sen­tir en sé­cu­ri­té au vo­lant et c’est ce que leur per­mettent ces tech­no­lo­gies avan­cées.

En­tre­tien et fia­bi­li­té

Si elles ne pré­sentent pas d’in­té­rêt mar­qué pour ce qui se trouve sous le ca­pot de la voi­ture, on peut sup­po­ser que l’in­té­rêt de s’y mettre le nez en cas de bris mé­ca­nique est tout aus­si ab­sent. C’est pour­quoi les voi­tures ré­pu­tées pour leur fia­bi­li­té, telles les Toyo­ta ou les Hon­da, trouvent fa­ci­le­ment pre­neuses chez la gent fé­mi­nine. Pas be­soin de se sou­cier de la mé­ca­nique, on n’a qu’à mettre la clé dans le contact et à dé­mar­rer avec l’as­su­rance que l’au­to­mo­bile ré­pon­dra: « Pré­sente! » Voi­ci quelles sont les pré­fé­rences d’une ma­jo­ri­té des ache­teuses de voi­tures mo­dernes. Mais le pro­ces­sus d’achat d’un vé­hi­cule ou l’in­té­rêt por­té à ce do­maine est per­son­nel se­lon la per­sonne, et les cri­tères va­rie­ront in­évi­ta­ble­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.