Mon­tréal re­nou­velle son aide aux Haï­tiens

L'Informateur - - MISSION EN HAÏTI - Si­mon.bous­quet-ri­chard@ tc.tc

Na­tha­lie Pierre-An­toine qui rentre à peine d’Haï­ti es­time que la mis­sion de co­opé­ra­tion et de dé­ve­lop­pe­ment à la­quelle elle a par­ti­ci­pé a été cou­ron­née de suc­cès.

En trois jours et de­mi, la dé­lé­ga­tion à la­quelle pre­nait part la conseillère de Ri­viè­redes-Prai­ries a si­gné deux en­tentes et dres­sé la table pour d’autres. Le but de la mis­sion était d’ailleurs d’of­fi­cia­li­ser le dé­but de la deuxième phase du Pro­gramme de co­opé­ra­tion mu­ni­ci­pale Haï­ti-Canada mis en place à la suite du trem­ble­ment de terre de 2010.

Après avoir par­ti­ci­pé à la re­cons­truc­tion des ap­pa­reils pu­blics des com­munes de Pe­titGoâve, Grand-Goâve, Gres­sier, Léo­gane et de Port-au-Prince; dans cette nou­velle phase, la Ville de Mon­tréal contri­bue­ra à conso­li­der le travail ac­com­pli.

« Il était im­por­tant de faire ce voyage pour conclure la si­gna­ture de l’en­tente, per­mettre aux re­pré­sen­tants de consta­ter ce qui a été fait, ren­con­trer les ac­teurs haï­tiens et les sou­te­nir », af­firme Mme Pierre-An­toine qui ex­plique que le voyage a été une oc­ca­sion de ren­for­cer les liens po­li­tiques, éco­no­miques, et cultu­rels entre Mon­tréal et Port-au-Prince.

De plus, une en­tente afin d’ai­der la perle des An­tilles à de­ve­nir une des­ti­na­tion pri­sée par les tou­ristes a été conclue.

Rayon­ner en Haï­ti

La dé­lé­ga­tion a éga­le­ment ren­con­tré plu­sieurs ac­teurs haï­tiens, dont la Chambre de com­merce et d’in­dus­trie hai­tia­no-canadienne, des mi­nistres, des hauts fonc­tion­naires ain­si que le maire de Port-au-Prince et le pré­sident d’Haï­ti qui vien­dra vi­si­ter la mé­tro­pole, sous peu. Ils ont éga­le­ment vi­si­té la mis­sion du Ser­vice de po­lice de la Ville de Mon­tréal (SPVM).

« Un des po­li­ciers haï­tiens a té­moi­gné de comment la bri­gade à vé­lo mise en place par le SPVM per­met le rap­pro­che­ment et la proxi­mi­té avec les po­li­ciers. Il en fai­sait gran­de­ment l’éloge », ex­plique Mme Pierre-An­toine.

Si cette mis­sion a été très bien per­çue dans la com­mu­nau­té haï­tienne de Mon­tréal, elle per­met­tra aus­si à Mon­tréal de rayon­ner sur le plan in­ter­na­tio­nal, se­lon la conseillère.

« On peut rayon­ner chez soi, dans les grandes villes du monde, mais on peut aus­si rayon­ner dans les pays en re­cons­truc­tion. Mon­tréal a dé­jà bé­né­fi­cié d’en­tentes de col­la­bo­ra­tion avec d’autres grandes villes alors, le par­tage de ses connaissances et de son ex­per­tise est notre con­tri­bu­tion. »

Mme Pierre- An­toine es­time d’ailleurs que les Haï­tiens ne se­ront pas les seuls à pro­fi­ter de ce rap­pro­che­ment. Elle fait va­loir que le pays a un po­ten­tiel d’ex­por­ta­tion et que ces échanges existent dé­jà, mais à pe­tite échelle.

« Ce n’est pas qu’un pays qui si­phonne. Il y a un dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et il y a aus­si des res­sources na­tu­relles, comme des mines d’or et l’agroa­li­men­taire, qui pourraient être ex­ploi­tées. Les Haï­tiens fa­briquent même une ta­blette électronique. Bref, on voit qu’il y a une ef­fer­ves­cence et que c’est un ter­reau fer­tile », conclut Mme Pierre-An­toine.

(Pho­to: gra­cieu­se­té)

La dé­lé­ga­tion a si­gné deux en­tente et mis la table pour deux autres pro­jets.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.