Marc Tan­guay veut s’oc­cu­per des vraies af­faires

L'Informateur - - ÉLECTIONS PROVINCIALES 2014 - Si­mon.bous­quet-ri­chard@ tc.tc

Élu sous la ban­nière li­bé­rale à l’élec­tion par­tielle de juin 2012 et ré­élu à celle de sep­tembre de la même an­née, Marc Tan­guay sol­li­cite un nou­veau man­dat. L’avo­cat as­sure que ses prio­ri­tés pour la cir­cons­crip­tion se­ront la san­té et le trans­port.

« Comme élu, je peux ajou­ter ma voix pour faire en sorte que les pro­jets de la cir­cons­crip­tion de­viennent une prio­ri­té », af­firme M. Tan­guay.

Ri­vière-des-Pra­ries se dé­marque par le manque d’ac­cès à un mé­de­cin de fa­mille. Si M. Tan­guay se dit d’ac­cord avec l’aug­men­ta­tion des pou­voirs consen­tis aux infirmières et aux pharmaciens, il es­time que le nombre de mé­de­cins dans le sec­teur de­vra être aug­men­té.

À long terme, le can­di­dat croit que l’Ho­pi­tal de Ri­vière-des-Prai­ries pour­rait être agran­di pour of­frir des ser­vices gé­né­ra­li­sés.

« On parle d’un pro­jet sur huit à dix ans, mais il faut com­men­cer à en par­ler main­te­nant », es­time M. Tan­guay.

Le dé­pu­té sor­tant ex­plique que le gou­ver­ne­ment li­bé­ral qui a été au pou­voir pen­dant plus de neuf ans avait dé­jà agi afin de ré­gler le pro­blème d’ac­cès à la san­té en im­plan­tant les Groupes de mé­de­cines fa­mi­liales, dont le pre­mier se­rait sur le point de voir le jour à Ri­vière-des-Prai­ries.

Au su­jet de son deuxième che­val de ba­taille, le can­di­dat es­time que le trans­port a un grand im­pact sur le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique du sec­teur. En plus de fa­ci­li­ter les dé­pla­ce­ments des étu­diants et des per­sonnes âgées, un meilleur sys­tème de trans­port per­met­trait aux en­tre­prises d’aug­men­ter leur bas­sin de can­di­dats po­ten­tiels à em­bau­cher.

Le dé­pu­té sor­tant ap­plau­dit donc le pro­jet li­bé­ral du Train de l’Est, mais il es­time que la fré­quence des trains de­vrait être aug­men­tée.

« Il faut s’as­su­rer qu’il y ait un peu plus de trains puisque lorsque le train ar­ri­ve­ra ici, il se­ra dé­jà plein parce que si­non les gens vont prendre leur voi­ture », conclut M. Tan­guay.

Bi­lan

À l’As­sem­blée na­tio­nale, M. Tan­guay oc­cu­pait le poste de porte-parole de l’op­po­si­tion of­fi­cielle pour la Charte de la langue fran­çaise et en ma­tière de laï­ci­té. C’est donc lui qui dé­fen­dait la po­si­tion li­bé­rale sur le pro­jet de Charte de la laï­ci­té dé­po­sé par le gou­ver­ne­ment Ma­rois.

(Pho­to: gra­cieu­se­té)

Marc Tan­guay, can­di­dat du Par­ti li­bé­ral du

Qué­bec

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.