Opé­ra­tion dé­gla­çage sur la ri­vière

L'Informateur - - LA UNE - Si­mon.bous­quet-ri­chard@ tc.tc

Cer­tains ré­si­dents de l’ar­ron­dis­se­ment ont peut-être en­ten­du d’étranges bruits sem­blables à un mo­teur d’avion pro­ve­nant de la ri­vière des Prai­ries. Il s’agis­sait en fait du mo­teur de l’aé­ro­glis­seur Si­pu Muin de la Garde cô­tière ve­nu bri­ser la glace, une opé­ra­tion re­tar­dée par l’épais­seur de celle-ci.

En rai­son du froid Si­bé­rien de cet hi­ver, les glaces qui flottent sur les cours d’eau du Qué­bec ont été plus épaisses que lors des 10 der­nières an­nées. Ce phé­no­mène a for­cé les gardes côtes à re­pous­ser leur opé­ra­tion de dé­gla­çage an­nuelle de quelques se­maines.

Pré­vu pour le mi­lieu du mois, ce n’est que la se­maine der­nière que l’em­bar­ca­tion à cous­sin d’air a fi­na­le­ment débuté le dé­gla­çage de l’em­bou­chure de la ri­vière. L’aé­ro­glis­seur s’est en­suite dé­pla­cé sur le cours d’eau. L’opé­ra­tion avait comme ob­jec­tif de pré­ve­nir les em­bâcles et les inondations po­ten­tielles lors du dé­gel prin­ta­nier.

« Les per­sonnes qui ont lais­sé du ma­té­riel sur la glace doivent le rap­por­ter sur la rive », pré­vient La Garde cô­tière qui re­com­mande aus­si aux pro­me­neurs, pê­cheurs et mo­to­nei­gistes de ne pas de­meu­rer sur la glace lors­qu’ils aper­çoivent l’aé­ro­glis­seur dans les en­vi­rons. Le pas­sage de ces em­bar­ca­tions crée par­fois des mou­ve­ments de glace qui peuvent être dan­ge­reux.

(Pho­to: gra­cieu­se­té)

Le NGCC Si­pu Muin de la Garde co­tière canadienne est ve­nu ex­pres­sé­ment

de Trois-Ri­vières pour dé­gla­cer la ri­vière des Prai­ries.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.