Ri­vière-des-prai­ries: fan de SOC­CER

L'Informateur - - LA UNE - Si­mon.bous­quet-ri­chard@ tc.tc

Avec près de 2000 joueurs ins­crits à Soc­cer Qué­bec, Ri­vière-des-Prai­ries est le quar­tier où ce sport est le plus po­pu­laire dans l’est de Mon­tréal et les adeptes ne cessent d’aug­men­ter.

En plus de ces jeunes joueurs, on compte plus de 500 adultes ins­crits dans la Ligue ré­créa­tive de soc­cer du Qué­bec (QRSL) au col­lège St-Jean-Vian­ney. Cette ligue qui est d’ailleurs née de la forte de­mande des Prai­ri­vois a vu son nombre de membres ex­plo­ser au cours des der­nières an­nées.

« Nous étions quatre équipes qui s’af­fron­taient à Bos­co­ville pour le plai­sir, mais nous com­men­cions à être à l’étroit et nous avons sen­ti que les gens vou­laient avoir une ligue plus struc­tu­rée », ra­conte Gen­na­ro Var­rec­chione, co­fon­da­teur de la ligue.

Lors de sa créa­tion en 2010, la QRSL comp­tait à peine une cen­taine de joueurs ré­par­tis dans huit équipes. En quatre ans, la ligue est pas­sée à une tren­taine de for­ma­tions dans quatre di­vi­sions.

Plus po­pu­laire

La po­pu­la­ri­té du ballon rond peut en par­tie s’expliquer par la po­pu­la­tion du quar­tier qui est com­po­sée à 80 % de per­sonnes ori­gi­naires d’Eu­rope, d’Afrique ou d’Amé­rique la­tine, des en­droits où le soc­cer est consi­dé­ré comme un sport na­tio­nal.

« L’im­mi­gra­tion rend le sport plus po­pu­laire parce que c’est dans la culture de ces pays », ex­plique San­dro Sca­ra­pic­chia, co­fon­da­teur de la QRSL.

Le soc­cer est éga­le­ment une dis­ci­pline d’équipe plus ac­ces­sible que le ho­ckey sur le plan fi­nan­cier.

« On peut jouer au soc­cer n’im­porte où et on peut ache­ter tout l’équi­pe­ment pour moins de 100 $, tan­dis qu’un bâ­ton de ho­ckey coûte en­vi­ron 100 $, en plus des pa­tins. On s’en tire dif­fi­ci­le­ment en bas de 500 $ », ex­plique M. Var­rec­chione.

« Même si un en­fant est fort au ho­ckey, il peut être pé­na­li­sé parce que ça coûte trop cher », ajoute Fran­co Pu­cel­la du club de soc­cer Ri­vière-des-Prai­ries (CSRDP).

Le sport na­tio­nal

Mal­gré que le ballon rond ait dé­clas­sé la ron­delle dans le quar­tier, les as­so­cia­tions des deux sports es­timent que le sport na­tio­nal ca­na­dien res­te­ra le ho­ckey.

« La plu­part des en­fants, quand ils sont pe­tits, veulent jouer au ho­ckey alors ça reste un sport po­pu­laire. Les hi­vers sont longs au Canada et jouer au soc­cer à l’in­té­rieur n’est pas pa­reil parce que le ballon ne ré­agit pas de la même fa­çon qu’à l’ex­té­rieur », ad­met M. Pu­cel­la.

En­vi­ron 1300 jeunes ho­ckeyeurs sont membres du Club de ho­ckey St-Do­nat–RDP et de la Fé­dé­ra­tion de l’Est. Comme pour le soc­cer, le nombre d’ins­crip­tions est en aug­men­ta­tion. Les re­pré­sen­tants des as­so­cia­tions spor­tives es­timent que ces sports sont com­plé­men­taires.

« Il y a beau­coup de jeunes qui jouent au soc­cer l’été, mais ça ne les em­pêche pas de jouer au ho­ckey l’hi­ver », ex­plique Claude Éthier, pré­sident du club de ho­ckey de la Fé­dé­ra­tion de l’Est. Il ne s’in­quiète pas de cette si­tua­tion.

On note tou­te­fois que cette co­ha­bi­ta­tion de­vient plus dif­fi­cile vers l’âge de 13 ans en rai­son d’un entraînement plus in­ten­sif.

« Les jeunes doivent faire un choix parce qu’ils ne peuvent pas s’en­traî­ner trois fois par se­maine, jouer les parties et les tour­nois dans les deux sports, en plus des études. C’est beau­coup trop », es­time M. Pu­cel­la.

Il croit que les deux cri­tères dé­ci­sifs pour choi­sir l’un ou l’autre des sports à l’ado­les­cence sont les ap­ti­tudes du jeune et les choix de ses amis, qui pro­duisent par­fois un ef­fet d’entraînement.

Comme pour les plus jeunes, plu­sieurs adultes pra­tiquent les deux sports.

« Quelques équipes ar­rêtent le soc­cer l’hi­ver, mais la plu­part du temps, elles jouent quand même, mais moins souvent. Au Qué­bec, le ho­ckey à une va­leur cultu­relle alors, les gens vont tout de même conti­nuer à jouer » , conclut M. Sca­ra­pic­chia.

(Pho­to : pa­co­pho­to.ca)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.