Créa­tion de la Fon­da­tion Néz pour vivre

Spec­tacle-bé­né­fice en aide aux 18-30 ans at­teints de can­cer le 4 mai 2104

L'Informateur - - PETITES ANNONCES CLASSÉES -

Le di­manche 4 mai pro­chain, la Fon­da­tion Néz pour vivre or­ga­nise un spec­tacle-bé­né­fice au Quar­tier des spec­tacles. Le pu­blic est in­vi­té à se ma­ni­fes­ter en grand nombre pour fra­cas­ser le re­cord Guin­ness de 16 092 nez de clown rouges por­tés par des spec­ta­teurs.

En ef­fet, ven­dus au coût de 2 $ cha­cun, les nez fi­nancent la fon­da­tion qui fait le pont entre l’hô­pi­tal Sainte-Jus­tine et les hô­pi­taux pour adultes où doivent al­ler les jeunes ma­lades quand ils cé­lèbrent leur 18e an­ni­ver­saire.

MIS­SION

Sen­si­bi­li­ser la po­pu­la­tion sur le manque de sou­tien fi­nan­cier en­tou­rant la re­cherche chez les jeunes de 18 à 30 ans at­teints du can­cer. La Fon­da­tion ser­vi­ra éga­le­ment à ré­col­ter des fonds pour sou­te­nir la nou­velle Chaire de re­cherche Louis-Phi­lippe Jan­vier (frère de Ma­rie-Ève, dé­cé­dé l’an pas­sé) dont l’ob­jec­tif est d’amas­ser 1,5 mil­lion de dol­lars en cette pre­mière an­née d’exis­tence, en plus d’as­su­rer le fi­nan­ce­ment de deux fonds de re­cherche qui per­met­tront entre autres choses d’as­su­rer un sui­vi des pa­tients lors de leur pas­sage du mi­lieu hos­pi­ta­lier pé­dia­trique à ce­lui pour adultes ain­si que d’ap­pro­fon­dir la re­cherche sur les can­cers or­phe­lins.

D’OÙ EST VE­NUE L’IDÉE DE CRÉER LA FON­DA­TION ?

Fran­cine La­plante, pré­si­dente de la Fon­da­tion des Gou­ver­neurs de l’es­poir, ac­com­pagne de­puis plu­sieurs an­nées des en­fants et leur fa­mille dans leur com­bat contre la ma­la­die. Du­rant ces an­nées, elle a cô­toyé de jeunes êtres ex­cep­tion­nels avec une gran­deur d’âme et une sa­gesse in­dé­niables. Ni­co­las Marchand et Louis-Phi­lippe Jan­vier sont deux de ces êtres ex­cep­tion­nels qui nous ont quit­tés et à qui elle a pro­mis de créer cette Fon­da­tion et sa Chaire de re­cherche.

FON­DA­TION NÉZ POUR VIVRE

Lors­qu’un en­fant quitte l’hô­pi­tal Sainte-Jus­tine parce qu’il est de­ve­nu adulte, il est lais­sé seul à lui- même et doit re­com­men­cer toutes ses dé­marches pour s’as­su­rer d’un sui­vi par un nou­veau mé­de­cin, ou en­core faire face à un mi­lieu hos­pi­ta­lier peu adap­té à sa condition lorsque la ma­la­die frappe mal­heu­reu­se­ment à nou­veau. En ef­fet, les sta­tis­tiques dé­montrent que de nom­breux jeunes adultes ayant souf­fert du can­cer lors de l’en­fance sont af­fli­gés une se­conde fois par cette ma­la­die à l’âge adulte et ce, de fa­çon ful­gu­rante.

Après avoir ren­con­tré Ni­co­las Marchand et Louis-Phi­lippe Jan­vier, Fran­cine La­plante a dé­ci­dé de s’in­ves­tir dans la phase 2 de sa lutte contre le can­cer et de créer cette Fon­da­tion qui fe­ra le pont entre l’hô­pi­tal Sainte-Jus­tine et les hô­pi­taux pour adultes, et qui sup­por­te­ra les 18-30 ans – cette tranche d’âge su­bis­sant le plus d’an­nées de vie per­dues suite à un can­cer. Les ré­sul­tats de la mé­de­cine ac­tuelle ne per­mettent pas d’ob­te­nir de suc­cès comme pour les can­cers pé­dia­triques et les sommes d’ar­gent consen­ties aux can­cers des jeunes adultes, tant pour les soins spé­cia­li­sés que pour la re­cherche, sont rares.

PAR­TE­NAIRES – UN SOU­TIEN PRI­MOR­DIAL

Par­mi les en­tre­prises qui ont ac­cep­té de de­ve­nir par­te­naires de la FON­DA­TION NÉZ POUR VIVRE, no­tons, entre autres, Que­be­cor; Desjardins; le Cirque du So­leil; les Ca­na­diens de Des dis­cus­sions vont bon train avec plu­sieurs autres en­tre­prises d’en­ver­gure et ces der­nières se­ront an­non­cées au fil des jours.

RE­CORD GUIN­NESS – LE DI­MANCHE 4 MAI

La po­pu­la­tion se­ra in­vi­tée à s’y rendre et à por­ter le nez rouge afin de battre le re­cord Guin­ness de 16 092 nez éta­bli le 12 no­vembre 2011 en Aus­tra­lie. Un spec­tacle unique et dis­jonc­té met­tra en ve­dette plu­sieurs de nos ve­dettes qué­bé­coises, de l’ani­ma­tion par les ar­tistes de rue, etc. Le prix d’en­trée pour ce spec­tacle se­ra le coût du nez rouge, soit 2 $. Ce grand ras­sem­ble­ment pour tous les âges est un pré­texte pour cé­lé­brer la vie et tous et cha­cun sont in­vi­tés à en­trer dans le mou­ve­ment.

Le 4 fé­vrier der­nier, lors d’une pré­sen­ta­tion pri­vée de la Fon­da­tion, les in­vi­tés pré­sents, com­man­di­taires et amis de la Fon­da­tion, se sont dé­jà en­ga­gés à vendre plus de 100 000 nez dans leurs ré­seaux per­son­nels et pro­fes­sion­nels. Ceux-ci s’ajoutent donc aux mil­liers de nez qui se­ront mis en vente au grand pu­blic dans dif­fé­rents points de vente dès le 21 mars. Ces nez se­ront ven­dus au prix de 2$ cha­cun et ser­vi­ront de billet d’en­trée pour l’évé­ne­ment du 4 mai.

Toutes les sommes re­cueillies lors de la vente de nez se­ront évi­dem­ment ver­sées à la Fon­da­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.