QUEL EST L’ÉTAT DE VOTRE TOI­TURE?

L'Informateur - - CAHIERMISION.COM -

En plus d’em­bel­lir votre mai­son, le toit la pro­tège. Il est donc im­por­tant d’ac­cor­der beau­coup d’at­ten­tion à cet élé­ment es­sen­tiel de votre mai­son. Votre toi­ture peut com­men­cer à mon­trer des signes de fa­tigue. Elle peut être plus ou moins sus­cep­tible de pro­blèmes, se­lon la qua­li­té du re­vê­te­ment et la ré­gion où vous de­meu­rez. Les grands vents, l’eau, la neige, la glace et le so­leil sont souvent res­pon­sables de dom­mages im­por­tants. Se­lon l’am­pleur des dé­gâts, il vous fau­dra soit ré­pa­rer ou rem­pla­cer le bar­deau d’as­phalte de votre toi­ture. En ob­ser­vant votre toi­ture, vous pour­rez dé­ter­mi­ner si les prin­ci­paux symp­tômes que l’on trouve sur une toi­ture fa­ti­guée y ap­pa­raissent, et prendre ain­si une dé­ci­sion ju­di­cieuse. Les prin­ci­paux in­dices sont des bar­deaux cas­sés, re­le­vés, on­du­lés ou gon­do­lés. Les bar­deaux dont le coin est cas­sé ne pro­tègent plus très bien contre l’in­fil­tra­tion d’eau et les bar­deaux dont les pattes re­lèvent de­viennent vul­né­rables aux vents. L’on­du­la­tion des bar­deaux est souvent cau­sée par une mau­vaise aé­ra­tion des combles, qui en­traîne une dé­for­ma­tion du sup­port de cou­ver­ture. Les bar­deaux gon­do­lés sont oc­ca­sion­nés par le vieillis­se­ment nor­mal de la toi­ture. La par­tie gon­do­lée du bar­deau est très vul­né­rable aux vents, à la grêle et à la glace. La ré­fec­tion de la toi­ture est une tâche qui re­quiert une bonne pla­ni­fi­ca­tion. De­man­dez à votre mu­ni­ci­pa­li­té les per­mis né­ces­saires. En­le­vez le vieux bar­deau et dis­po­sez-en conve­na­ble­ment. Les tra­vaux doivent s’ef­fec­tuer en toute sé­cu­ri­té. Si vous les faites vous-même, de­man­dez de l’aide. Il peut être pré­fé­rable de confier les tra­vaux à un spé­cia­liste.

Une toi­ture bien en­tre­te­nue offre beau­té et pro­tec­tion à votre mai­son.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.