Dans l’ar­ron­dis­se­ment de Ri­vière-des-Prai­ries–Pointe-aux-Trembles, de grands pro­jets très verts, c’est du sé­rieux!

L'Informateur - - GENS DE CHEZ - NOUS -

L’ex­pres­sion consa­crée « avoir plein de beaux pro­jets  » peut sembler cli­chée, mais ce n’est cer­tai­ne­ment pas le cas de l’ar­ron­dis­se­ment de Ri­vière-des-Prai­ries–Pointes-aux-Trembles. On le constate im­mé­dia­te­ment en ren­con­trant Mme Chan­tal Rou­leau, mai­resse de­puis 2010 et dont le bu­reau est plein de pro­jets struc­tu­rants pour sa com­mu­nau­té.

Nous vi­vons une pé­riode d’ébul­li­tion. Notre ob­jec­tif est de faire de notre ar­ron­dis­se­ment la

plus belle porte d’en­trée pour l’île de Mon­tréal  », af­firme sans dé­tour cette femme qui est dé­ter- mi­née à chan­ger le visage de ce sec­teur de l’île de Mon­tréal pour lui im­pri­mer une qua­li­té de vie en­core meilleure aux ré­si­dents.

Cet ar­ron­dis­se­ment très vaste compte 26 km de berges et plus de 125 parcs et es­paces verts. Il est aus­si le seul à em­bras­ser à la fois la ri­vière des Prai­ries et le fleuve Saint-Laurent. Dans ce contexte, les pro­jets concer­nant les berges s’im­posent na­tu­rel­le­ment comme une prio­ri­té.

Le fil di­rec­teur de ces pro­jets se trouve dans le Plan bleu vert, adop­té par l’ad­mi­nis- tra­tion Rou­leau en 2013 dont l’ob­jec­tif est de fa­vo­ri­ser non seule­ment l’ac­cès pu­blic aux berges, mais aus­si la pro­tec­tion et la mise en va­leur de ce patrimoine na­tu­rel.

Le Plan ré­pond aux at­tentes ex­pri­mées lors de consul­ta­tions te­nues en 2012. « Nous avons dit aux ci­toyens que nous vou­lions connaître leur vi­sion, pas seule­ment leur dic­ter ce que nous al­lions faire  », pré­cise Mme Rou­leau. On pré­voit par exemple créer des ac­cès au fleuve et à la ri­vière à tous les 500 mètres de rive et d’in­té­grer ces ac­cès aux parcs et aux pistes cy­clables. Par­mi les per­son­na­li­tés pré­sentes lors de l’an­nonce du Plan, au parc Neuville-sur-Vanne, on trou­vait le maire de Qué­bec, M. Ré­gis La­beaume, qui est aus­si se­cré­taire-tré­so­rier de l’Al­liance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent.

Le chan­teur Ri­chard Séguin, qui a gran­di dans Pointe-aux-Trembles (écou­tez ses chan- sons Sous les che­mi­nées et la poi­gnante La raf­fi­ne­rie) a d’ailleurs fait cette dé­cla­ra­tion : «  Il va y avoir à Pointe-aux-Trembles ce que moi, je n’ai pas connu. De sa­voir qu’il y a des

er­reurs du pas­sé qui vont être cor­ri­gées en pen­sant aux gé­né­ra­tions fu­tures, ce­la m’a

beau­coup tou­ché.  » L’amé­na­ge­ment de la plage de l’Est fi­gure en ve­dette dans ce plan. Dans la même veine, un concours a été or­ga­ni­sé pour dé­ni­cher le meilleur concept qui re­don­ne­ra les berges aux ci­toyens, in­cluant bien sûr la nou­velle plage de l’Est de Mon­tréal qui se­ra si­tuée sur le site de l’an­cienne ma­ri­na Beau­doin. Le ju­ry a re­te­nu le pro­jet ga­gnant sou­mis par la firme Ruc­co­lo + Fau­bert & Ni concep­tion architecture de pay­sage.

LE GRAND PO­TEN­TIEL DU BOU­LE­VARD GOUIN ET SES BERGES

Sur la rive nord, l’amé­na­ge­ment du bou- le­vard Gouin, la plus longue ar­tère de l’île de Mon­tréal, est un autre pro­jet cher à la mai­resse Rou­leau dans la re­vi­ta­li­sa­tion de l’ar­ron­dis­se­ment, et il conti­nue de sus­ci­ter un vif in­té­rêt chez la po­pu­la­tion. Ce sec­teur qui, se­lon Mme Rou­leau, a « man­qué d’amour et d’at­ten­tion au fil des ans », re­cèle un grand po­ten­tiel ré­créo­tou­ris­tique et éco­lo­gique à mettre en va­leur, in­cluant des amé­lio­ra­tions ma­jeures à la route et à la piste cy­clable.

«  Des quar­tiers ont été créés à une cer­taine époque sans bien pré­voir les be­soins fu­turs, les trot­toirs, les des­sertes et les tran­sports  », rap­pelle Mme Rou­leau. C’est ain­si que les ci­toyens ont en­core été ap­pe­lés à s’ex­pri­mer sur les me­sures à prendre et une consul­ta­tion pu­blique a eu lieu en 2013. En ce mo­ment même, les ci­toyens peuvent par­ti­ci­per au pro- ces­sus en­ta­mé par le co­mi­té char­gé du pro­jet, en vi­si­tant le site Web (ville.mon­treal.qc.ca/ rdp-pat), la page Fa­ce­book et le Cy­ber­bul­le­tin de l’ar­ron­dis­se­ment.

Et ça conti­nue : le plan de re­vi­ta­li- sa­tion du Vieux-Pointe-aux-Trembles a connu son apo­gée en 2013 avec l’amé- na­ge­ment de la place du Vil­lage, qui a lui aus­si fait l’ob­jet de consul­ta­tions. Le pro­gramme est im­pres­sion­nant : fouilles ar­chéo­lo­giques, jets d’eau, îlots de plan­ta­tion, nou­veaux éclai­rages, aire évé­ne­men­tielle, le mar­ché pu­blic dès cet été, et bien sûr une vue im­pre­nable sur le fleuve pour ne nom­mer que ces atouts. L’en­droit de­vient un lieu de re­pos et de ras­sem­ble­ment in­con­tour­nable, tout près de la fu­ture Mai­son du ci­toyen.

Dans un autre ordre d’idées, rap­pe­lons au pas­sage qu’en 2013, les parcs de l’ar­ron­dis- se­ment ont bé­né­fi­cié d’in­jec­tions de sommes al­lant de 25 000 $ à 360 000 $ pour leur entre- tien et leur mise en va­leur.

On le voit, l’ad­mi­nis­tra- tion pense « ci­toyens » et « vert », mais sans né­gli­ger les sec­teurs com­mer­cial et in­dus­triel. Par ailleurs, l’ar­ron­dis­se­ment compte huit quar­tiers in­dus­triels à dé­ve­lop­per. Ils sont pré­sen­te­ment mal des- ser­vis au cha­pitre des in­fra­struc­tures, une fai­blesse qui se­ra elle aus­si cor­ri­gée.

Chose cer­taine, le visage de Ri­vière-des- Prai­ries–Pointe-aux-Trembles est en pleine mu­ta­tion grâce aux ini­tia­tives d’une ad­mi- nis­tra­tion en­tiè­re­ment vouée au dé­ve­loppe- ment de la meilleure qua­li­té de vie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.